Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a brièvement commenté hier l’affaire de mœurs impliquant Nad Sivaramen et cela sans le citer nommément.

À la fin de son discours à Plaine-Magnien, il devait soutenir que la population est témoin « de choses choquantes » de nos jours. « Kan nu truv ena bokou dimounn kontan koze, ki ekrir ek donn leson. Kantite leson zot done ! Zot dir u imoral, u sesi ou sela ! Me mo krwar zot pann get zot dan laglas. Pa mirwar mo pu dir, me dan laglas. E la ki pu vinn dir la ? Pe fer konplo kont zot », a-t-il déclaré. Et d’ajouter que la population « verra la différence » entre ces gens et lui. « Mwa, kan mo dir kiksoz, mo fer li, mo pa fer lekontrer », dit-il.