PRB 2013: Manifestation de la GTU le 27 octobre

Vinod Seegum

La colère contre le rapport 2013 du Pay Research Bureau s’accentue. Après les autres fédérations de la fonction publique, la Government Teachers’ Union organisera sa manifestation le samedi 27 octobre à Port-Louis. Le syndicat des enseignants déplore l’écart dans leur salaire avec ceux du secondaire. Il est d’autant plus déterminé que le ministre de l’Éducation partage cet avis.
Pour le président de la Government Teachers’ Union (GTU), tout n’est pas négatif dans le dernier rapport du Pay Research Bureau (PRB) pour les enseignants. Vinod Seegum soutient que plusieurs propositions du syndicat ont été retenues, dont la nomination d’une trentaine d’Officers-in-Charge supplémentaires et une formation de niveau “degree” pour les enseignants du primaire.
La grogne demeure cependant sur le fait que le salaire des enseignants du primaire et du secondaire n’a pas été aligné. « Le directeur du PRB n’a pas pris en considération que le load of work des instituteurs du primaire a augmenté avec plusieurs projets mis en place récemment et qu’ils ont aujourd’hui, les mêmes qualifications que ceux du secondaire. »
Le président de la GTU apprécie la démarche du ministre de l’Éducation Vasant Bunwaree qui avait aussi plaidé pour un alignement des salaires. Vinod Seegum regrette également que sa proposition pour uniformiser toutes les allowances dans le secteur n’ait pas été retenue. Autant de raisons qui l’amènent à dire que le rapport Aujayeb est « irresponsable puisqu’il nous contraint à toujours lutter et faire pression pour le respect de nos droits ».
Contrairement à d’autres centrales syndicales qui réclament l’expertise d’un étranger pour présider la commission Errors and Omissions, Vinod Seegum propose le nom de Vijay Appanah, ancien directeur du PRB. « Un expert étranger prendra trop de temps pour se familiariser avec les 5 000 grades existants dans la fonction publique alors que M. Appanah connaît déjà ce domaine. »
Il invite ainsi tous les enseignants à une grande mobilisation le samedi 27 octobre. Une réunion se tiendra à 10 heures à la salle Marie Reine de la Paix, suivie d’une marche vers le Jardin de la Compagnie.