Les bibliothécaires du secteur public sont déçus, car aucune des propositions qu’ils ont faites auprès du Pay Research Bureau (PRB) n’a été retenue. Toutefois, ils précisent que, pour la première fois, le PRB reconnaît l’importance de leur contribution dans le secteur éducatif.
Dans un commentaire envoyé au Mauricien, le président de la Mauritius Library Association, Gheerishsing Gopaul, également président de la Library Staff Union du ministère de l’Éducation et membre de la Goverment Services Employees Association (GSEA), estime que les rôles des bibliothécaires et de leurs assistants « sont de plus en plus importants dans le suivi des élèves dans l’apprentissage des langues », dont le niveau est en déclin, rappelle-t-il, à travers la lecture. Il est d’avis que les employés doivent être mieux équipés pour répondre à cette réalité. « I strongly believe that if the government implement our propositions for a better school library operational system which has as objectives, encouraging self development and life long learning, obviously it will have a positive impact on students and furthermore there would also be a decrease in private tuition at all level ». Il se fonde sur le système tertiaire, où les étudiants ne prennent pas de leçons particulières, mais font des recherches dans les bibliothèques dans le cadre de leurs études. Il soutient que « le département des bibliothécaires est le seul qui n’a jamais connu de changement comparé aux autres départements non enseignants ». Et d’ajouter : « Le bureau du PRB affirme que “in the context of this Report, staff associations have requested for creation of grades, merging of certain grades, restyling of a few ones, and provision of relevant training facilities”. » Le rapport recommande : « We have examined the representations and consider that the present structure is appropriate to enable the Library Services to be delivered efficiently and effectively. However, we are allowing the Library Officers to move beyond their top salary as a form of compensation for their experience and contribution. » Gheerishsing Gopaul affirme que les demandes de l’association au PRB existent à l’étranger et donnent des résultats probants. « We are in touch with international Library organisations and with their help we have been inspired and we have formulated our proposition in the Mauritian context », fait-il ressortir.