Jordan Henderson est un élément important dans le dispositif tactique des Reds

35E JOURNÉE (AUJOURD’HUI À 19H) CARDIFF VS LIVERPOOL

En Premier League, City ne se mesure qu’à Liverpool (1er, 85 pts) engagé dans un déplacement à Cardiff (18e, 28 pts). Dans la lutte pour les places d’honneur, Manchester United (5e, 64 pts) s’en ira défi er Everton (9e, 46 pts) tandis qu’Arsenal (6e, 63 pts) et Chelsea (4e, 66 pts) recevront. Les Gunners joueront contre Crystal Palace (13e, 39 pts) alors que les Blues boucleront cette 35e journée demain soir, par la réception de Burnley (14e, 39 pts).

L’équipe de Liverpool se rend à Cardiff, elle a toutes les chances de remporter une neuvième victoire consécutive toutes compétitions confondues. Toutefois, Cardiff City ne ne se laissera pas faire pour autant. Les Bluesbirds à la lutte pour sortir de la zone de relégation, ont grandement besoin de points. En battant le rival de la relégation, Brighton lors de la journée précédente, ils ont pris un élan bien nécessaire dans la course à la survie. Il va sans dire que la formation galloise voudra capitaliser sur ce succès afin de glaner un maximum de points. Mais pour stopper la machine des Reds, il va leur falloir bien plus que de l’ambition et d’audace.

Car le fossé entre les deux équipes en terme de qualité est énorme. Jürgen Klopp dispose évidemment d’une équipe qui tourne à plein régime offensivement, aussi bien que défensivement, contrairement à Cardiff. Qui plus est, avec des joueurs talentueux dans son effectif, à l’instar de Sadio Mané, Mo Salah, Roberto Firmino et même Virgil Van Dijk, il a les ingrédients nécessaires, pour enfin remporter le titre de champion. Mais cela passe avant tout par des victoires et des performances. Ce soir, les Reds ne voudront certainement pas manquer l’occasion de décrocher les trois points.

Henderson, travailleur de l’ombre

Le capitaine de Liverpool qui s’est métamorphosé ces dernières semaines, assurera sans doute de mener les siens à bon port. Le joueur de 28 ans prend un peu plus d’épaisseur dans le beau roman qu’est en train d’écrire Liverpool cette saison. Jusqu’ici, l’Anglais s’était cantonné à un rôle de capitaine, milieu infatigable, travailleur de l’ombre, sergentmajor. Chose qu’il accomplissait de manière exemplaire, qu’il soit titulaire ou en sortie de banc.

Mais, malgré le brassard serré autour du biceps, rares sont les fois où il a pu attirer à lui la lumière, lors des grands rendez-vous. Pourtant, s’il y en a bien un qui a perçu son potentiel narratif, c’est bien Jürgen Klopp. « Hendo, de mon point de vue, est un joueur brillant, assurait le scénariste allemand. C’est notre capitaine, c’est un personnage fantastique. Si je devais écrire un livre sur Hendo, ce serait 500 pages. » Rien que ça. Certes, le coach des Reds a pas mal de feuilles à noircir, puisqu’il a promis également un tome sur Virgil van Dijk, après le match contre le Bayern (3-1). Mais cette déclaration dit beaucoup de l’estime qu’il porte à son « skipper » . Et lors de ses dernières sorties, il le lui a bien rendu.

Buteur contre Southampton (2- 1) après 17 mois d’abstinence, une énorme performance contre Porto à l’aller (2-0) et une passe décisive pour décoincer le choc face à Chelsea (2- 0), Jordan Henderson endosse plus que jamais ses responsabilités, dans un moment crucial de la saison de Liverpool. De quoi calmer les critiques qui commençaient à arriver à ses oreilles et repousser la sempiternelle comparaison avec l’icône Steven Gerrard. Mais si Henderson a pu reverdir ce printemps, c’est d’abord parce qu’il a été installé à droite du triangle de l’entrejeu. Une position où sa qualité de passe longue, son impact et sa lecture de jeu sont mieux mis en valeur. En témoigne, son avant-dernière passe décisive mardi dernier, contre Porto, amenant le but de Firmino.

Solskjaer fait passer un message à ses joueurs

Impressionné par Klopp de par sa discipline de travail et tactique inébranlable, Henderson s’est considérablement amélioré, depuis que l’Allemand a pris les commandes des Reds en 2015. Et même, s’il s’était assuré une place dans les plans de Klopp, en tant que milieu de terrain défensif, il n’a pas hésité à jouer un rôle plus important sur le plan offensif, avec une nouvelle possibilité de briller à Cardiff.

Aujourd’hui toujours, Manchester United se déplace à Goodison Park pour y affronter Everton. Les Mancuniens doivent absolument l’emporter pour rester à proximité de la 4e place, synonyme de la Ligue des champions.

Ole Gunnar Solskjaer a tenu à faire passer un message à ses joueurs en conférence de presse, avant la rencontre face à Everton. « J’ai beaucoup appris concernant mes joueurs au cours de ces derniers mois et la plupart m’ont beaucoup impressionné par leur attitude, mais certains ont également besoin de faire le point pour savoir où ils en sont. La plupart de ces joueurs savent qu’ils peuvent s’améliorer, s’il continuent à travailler, comme ils le font », a indiqué le Norvégien.

Le coach des Red Devils a également abordé le mercato estival. « Nous avons des scouts aux quatre coins de la planète et nous signerons des joueurs dont nous pensons qu’ils ont la bonne personnalité, un bon prix, de la qualité et qui peuvent rester longtemps au club. Je suis confiant, nous aurons ces joueurs. L’idée n’est pas ‘Tiens, j’achète sept joueurs et tout ira bien. Nous devons y aller pas à pas, il y aura des recrues. Mais il doit aussi y avoir des réflexions sur les joueurs », a conclu Ole Gunnar Solskjaer.

Quoiqu’il en soit, les Red Devils veulent se relever au plus vite de leur déconvenue, en Ligue des Champions, en tentant d’aller chercher le podium. Arsenal et Chelsea partagent également cet objectif.