La Federation of Hotel Taxi Association a décidé de reporter son opération escargot, initialement prévue pour ce jeudi 31 mars au Champ-de-Mars après que le Deputy Prime Minister et ministre du Tourisme, Xavier-Luc Duval, qui préside également le comité interministériel chargé de faire des recommandations sur les doléances des taximen d’hôtels, a donné sa parole qu’une solution serait trouvée en leur faveur. Toutefois, ces derniers ont maintenu leur mobilisation au Champ-de-Mars le même jour à 11 h.
La Federation of Hotel Taxi Association avait annoncé des actions musclées si leurs doléances n’étaient pas prises en considération. L’une des actions décidées lors de sa dernière assemblée générale, le 22 mars dernier à Quatre-Bornes, était d’initier une opération escargot dans les rues de la capitale dans le but provoquer un ralentissement de la circulation, afin de faire entendre ses revendications.
Deux jours après l’assemblée générale, une rencontre s’est tenue entre les représentants de la fédération et le comité interministériel. « Lors de cette rencontre, le Deputy Prime Minister, Xavier-Luc Duval, nous a donné la garantie que le gouvernement n’ira pas de l’avant avec l’introduction du taximètre et l’aménagement d’un taxi information desk dans les hôtels avec une capacité de plus de 50 chambres », explique Yashmal Murrakhun, un des dirigeants de la fédération. Une « promesse » accueillie favorablement par les taximen qui font ressortir que selon l’ancien critère, tout hôtel possédant de plus de 100 chambres devait être doté d’un taxi information desk et qu’avec la promesse du comité interministériel, cela concernera 99 % des hôtels à Maurice qui ont une capacité de plus de 50 chambres. Le comité présidé par Xavier-Luc Duval s’est également engagé à revoir la définition d’Executive Car. La Fédération propose en effet que les voitures de moins de 2 500 cm3 soient self-driven et que celles de plus de 2 500 cm3 effectuent leurs courses à la demande des clients.
Suite à la rencontre avec le comité interministériel le 24 mars, la Federation of Hotel Taxi Association a décidé de reporter l’opération l’escargot et de rassembler ses membres ce jeudi 31 à partir de 11 h avec le soutien de la Fédération des travailleurs unis (FTU). « Nous allons maintenir la pression et ce jeudi nous comptons décider d’un time frame avec nos membres et donner un délai au gouvernement pour appliquer ses décisions », affirme Yashmal Murrakhun. Ce dernier dit par ailleurs suivre le près la situation des tourism buses dans les hôtels. « Ces derniers sont censés transporter des groupes de personnes et souvent nous remarquons qu’ils embarquent seulement deux ou quatre clients, une tâche qui revient aux chauffeurs de taxi d’hôtels », s’offusque ce dernier.