La conjugaison d’une éventuelle majoration substantielle des tarifs de l’eau et de la privatisation de la Central Water Authority (CWA) provoque une vague de mécontentement. Après l’avertissement donné par l’Association des consommateurs de l’île Maurice, à la suite de l’annonce du Deputy Prime Minister et ministre des Utilités publiques Ivan Collendavelloo à ce sujet, des dirigeants syndicaux sont montés au créneau.

À la mi-journée hier, ils ont participé à une manifestation devant l’hôtel du gouvernement pour dire leur désaccord concernant le projet de privatisation. De son côté, Narendranath Gopee, président de la Fédération des syndicats du service civil, qui a animé un point de presse sur les tarifs et la privatisation de l’eau, a adressé une lettre au Premier ministre, Pravind Jugnauth, demandant au gouvernement de revoir cette décision.

Commentant la déclaration d’Ivan Collendavelloo au sujet de la majoration des tarifs de l’eau, le président de la FSSC a souligné : « This decision appears to be his own in the wake of the persistent threat to privatise the water section. The Federation strongly feels that if government persists on this line, the consequential ramifications will have a serious political backlash. (…) The Deputy Ptime Minister cannot rely on problems that have been perpetuating for long years now at the Central Water Authority to justify his decision and ultimately taint the burden of an increase in water tariffs as a colective decision of government. »

Poursuivant, Narendranath Gopee a rappelé que « it is recalled that all previous governments since 1982 have never deemed it judicious to privatise the water sector as this would have brought in its wake adverse and irreparable consequences on the population as well as on the firefront of political agenda ». Ainsi, la FSSC demande au gouvernement de rectifier le tir. « As Prime Minister of this country and guardian of the well-being of the population, this federation appeal to you to put aside all intentions to give the green light to the conjecture of the Vice Prime Minister ».

Par ailleurs, lors de la séance de Question Time de mardi dernier, la question du partenaire stratégique pour la CWA a été évoquée. Le député du MSM, Basheer Jahangeer, a cherché des éclaircissements sur la situation. Le Premier ministre adjoint et ministre des Utilités publiques, Ivan Collendavelloo, lui a répondu que son ministère « travaille actuellement » sur la finalisation du rapport des recommandations des officiels de la Banque mondiale.
Basheer Jahangeer a rappelé qu’en 1999, un même scénario concernant un partenaire stratégique « avait été contracté » avec une compagnie française, la Lyonnaise des Eaux, mais que « c’était un désastre ». Il a aussi fait ressortir qu’un tel partenariat conduirait à « la réduction des effectifs » et à « la hausse des prix du tarif de l’eau ».