Devanand Ritoo, l’ex-ministre de la Jeunesse et des Sports fait toujours l’objet de trois accusations provisoires en cour de district de Port-Louis, notamment « Taking part in an unlawful assembly », « obstructing a public road » et « assault against an agent of the civil authority ».

Devanand Ritoo accompagné de son avocat Yatin Varma s’est présenté une nouvelle fois en cour ce matin du 22 mars. Le procès a toutefois été renvoyé pour le 3 avril. Le DPP est dans l’attente d’éléments d’informations pouvant permettre de décider de la marche à suivre.

Pour rappel, Devanand Ritoo avait été arrêté après une manifestation devant les Casernes le 16 janvier 2017, où de nombreux sympathisants du PTr attendaient ce jour-là l’arrivée de l’ex-Premier ministre Navin Ramgoolam au quartier général du PTr, au Square Guy Rozemont, afin de soutenir leur leader, qui devait alors se rendre au CCID pour y être interrogé sur les Rs 220 millions saisies à son domicile à Riverwalk en février 2015.

Le DPP avait précédemment décidé de rayer les charges provisoires retenues contre 8 autres personnes arrêtées ce jour-là. Figuraient parmi eux les ex-ministres travailistes Rajesh Jeetah, Cader Sayed-Hossen et Balkissoon Hookoom.