La famille d’experts-comptables ayant réussi dans la filière ACCA (Association of Chartered Certified Accountants) s’agrandit. Le bureau local de l’ACCA a en effet célébré vendredi dernier l’intégration de 280 nouveaux membres mauriciens lors de la tenue de la 8e édition de la « New Member Ceremony » à l’hôtel Le Méridien, Pointe-aux-Piments, en présence du président adjoint mondial de l’ACCA, Leo Lee.  
Les 280 membres ont reçu leurs « Pin’s » ACCA, symbole de leur appartenance à cette prestigieuse organisation qui compte actuellement environ 198 000 membres dans 181 pays. Plus de 85% des experts-comptables mauriciens sont membres de l’ACCA. De plus, Maurice est le pays comptant le plus grand nombre de membres ACCA en Afrique subsaharienne. Lors de son allocution, Leo Lee a mis l’accent sur le prestige et les avantages que confère le statut de membre ACCA. 
« Un des atouts indéniables d’être membre de l’ACCA est l’accès à notre réseau international. Nous avons une présence internationale, qui constitue une force certaine dans ce monde en évolution permanente et sujet à des turbulences », a-t-il déclaré. L’ACCA, a-t-il poursuivi, « ne s’épargne d’ailleurs aucun effort pour être au fait des tendances de ce monde en évolution rapide afin que les étudiants et les membres de l’ACCA soient mieux armés pour faire face, dans leurs fonctions, aux défis d’aujourd’hui et de demain ». 
Une des priorités de l’ACCA ces dernières années, a indiqué Leo Lee, a été d’engager une réflexion approfondie sur l’avenir de l’organisation professionnelle, la profession de comptable ainsi que sur les besoins et compétences futures de l’expert-comptable. Après deux années de travaux, d’entretiens avec des milliers d’experts-comptables et de leaders dans divers pays, l’ACCA a publié, en août 2017, le rapport Ethics and trust in digital age. Ce document présente une vision de ce que sera le monde de l’expert-comptable dans les décennies à venir en tenant compte des avancées technologiques. Leo Lee a également parlé de la migration vers les zones urbaines, du développement économique en Asie et dans certains pays africains qui, selon lui, constituent des tendances importantes qui auront une influence grandissante sur la profession comptable. 
Le président adjoint mondial a aussi fait état de la contribution de chaque structure de l’ACCA dans le réseau mondial. Il s’est aussi félicité de la contribution mauricienne, mettant entre autres l’accent sur l’importance des services financiers et de comptabilité, des liens avec les pays occidentaux, orientaux et africains, et des rapports entre la profession comptable et les autorités nationales.  
On dénombre à Maurice plus de 12 000 membres et étudiants ACCA. La représentation locale de l’ACCA a été lancée en 1980 alors que l’organisation mondiale a été fondée en 1904. Celle-ci comprend une centaine de bureaux et centres et plus de 7 000 employeurs partenaires.