PROGRAMME DE FORMATION : Productivité et compétitivité en amélioration pour des PME

Plusieurs petites et moyennes entreprises (PME) ont enregistré des gains de productivité et de compétitivité à l’issue d’un programme de formation étalé sur cinq mois et conduit conjointement par le National Productivity and Competitiveness Council (NPCC) et Enterprise Mauritius. Les dirigeants de certaines de ces entreprises ont témoigné, hier, au Hennessy Park Hotel, Ébène, des progrès accomplis en termes d’adoption de meilleures pratiques de gestion et de possibilités de développement.
Organisée par le NPCC, la réunion d’hier était axée sur un partage d’expérience et d’information sur les voies et moyens pour rehausser la productivité et la qualité de la production dans le secteur des PME. Elle était l’occasion pour les dirigeants du NPCC et d’Enterprise Mauritius de mettre l’accent sur le rehaussement des compétences et des capacités dans les petites et moyennes entreprises et de la volonté des deux organisations d’accompagner celles-ci dans leur développement. Deodass Appalswamy, Officer in Charge du NPCC, a soutenu que la croissance du secteur des PME est cruciale vu ses effets multiplicateurs sur d’autres secteurs de l’économie. Représentant environ 50 % de la main-d’œuvre totale, le secteur des PME contribue pour environ 40 % au produit intérieur brut du pays, a indiqué Deodass Appalswamy.
Tout en reconnaissant les difficultés que des PME rencontrent au niveau de la gestion de leurs structures de production aussi bien qu’à celui de l’accès aux finances, Arvind Radhakrishna, Chief Executive Officer (CEO) d’Enterprise Mauritius, a insisté sur l’adoption de pratiques d’ingénierie industrielle et une meilleure planification de la production. Il a aussi exhorté les PME à améliorer la qualité de leurs produits. Arvind Radhakrishna a ajouté que les PME ne doivent pas se confiner à l’image d’un secteur où la production est de faible qualité, ajoutant que des programmes et projets ont été initiés en vue de développer les capacités des entrepreneurs. Quelque 125 visites de zones industrielles ont été effectuées de 2015 à ce jour par Enterprise Mauritius en vue d’évaluer les forces et faiblesses des PME et d’élaborer des programmes de formation à leur intention. Le CEO d’Enterprise Mauritius a laissé entendre, par ailleurs, que les PME ne contribuent pour le moment que 3 % des exportations du pays. « Ce taux n’est pas énorme mais nous savons que le climat n’est actuellement pas propice au secteur manufacturier, eu égard à la forte concurrence étrangère », a-t-il observé.
Une vingtaine de PME représentant divers secteurs d’activité ont été concernées par le programme de développement des capacités exécuté par le NPCC avec le soutien d’Enterprise Mauritius. Cinq de ces entreprises ont eu l’opportunité, hier, de parler des retombées positives de ce programme sur la gestion de leurs activités en termes de contrôle de l’utilisation des matières premières, d’efficience de la production, de réduction des heures supplémentaires, d’innovation, de marketing, entre autres.
Les entreprises ayant participé à la présentation sont Kanhye Health Foods Co Ltd (production de thé et d’infusions à base de “brède mouroum”), AAH Upholstery Ltd (fabrication de tapisseries pour véhicules, bateaux et maisons), Hampa Ltd (production d’épices), Père Laval Enterprise Ltd (spécialisée dans les structures en fer forgé) et Pom d’Or Ltée (production de samoussas et gâteaux).
Les directeurs de ces entreprises ont mis l’accent, entre autres, sur la réduction des coûts de production, l’amélioration au niveau de la livraison de leurs produits, le contrôle amélioré de la fabrication et de l’emballage des produits, l’innovation et le développement de leurs marchés. Kanhye Health Foods Co Ltd a déjà suscité un intérêt de la part d’acheteurs étrangers.