PROSPECTION : Mission conjointe BoI/EM en France

Une délégation conjointe du Board of Investment (BoI) et d'Enterprise Mauritius (EM) se rend ce soir en France en mission de prospection des investissements et des exportations, en particulier des produits du secteur de la bijouterie.
La délégation, qui comprend des officiels des deux agences ainsi que des représentants de huit sociétés spécialisées dans la fabrication de bijoux, participera d'abord à Bijorhca Paris, un salon international consacré à la bijouterie qui se tiendra au Palais des Expositions à la Porte de Versailles du 8 au 11 septembre. Organisé deux fois l'an, Bijorhca réunit des professionnels de tous les segments de l'industrie de la bijouterie française, allant des concepteurs aux fournisseurs en passant par les fabricants et prestataires de services.
Les milieux locaux estiment que la participation des acteurs mauriciens à ce salon sera une excellente occasion de nouer des contacts avec des bijoutiers européens opérant dans le circuit haut de gamme et de bien comprendre leurs modèles commerciaux. « L'objectif est de positionner Maurice comme pôle de fabrication de bijoux haut de gamme dans l'océan Indien tout en mettant à profit son environnement favorable aux entreprises et sa proximité géographique avec les pays d'Afrique orientale et australe, qui sont les principaux fournisseurs de matières premières pour l'industrie mondiale de la bijouterie », souligne le BoI. Des rencontres professionnelles directes, organisées par EM, sont prévues entre les exposants locaux et étrangers.  
La deuxième étape de la mission de promotion aura lieu du 12 au 14 septembre. La France étant considérée comme le berceau d’activités de fabrication à forte valeur ajoutée, le BoI en profitera pour prospecter des régions abritant des “clusters” spécialisés connus comme « pôles de compétitivité ». Les secteurs prioritaires ciblés sont les dispositifs médicaux, l'ingénierie de précision et les textiles techniques. Trois “clusters” situés dans l'est de la France ont été identifiés, à savoir le pôle microtechnique de Franche-Comté, spécialisé dans les dispositifs médicaux et la fabrication d'outils de précision, l’Alsace Biovalley, spécialisée en endoscopie et en implants médicaux, et Techtera, spécialisé dans les textiles techniques.
« L'objectif principal est de cibler les entreprises opérant dans ces “clusters”, qui pourraient faire de Maurice leur base d’opérations externalisées pour le marché régional ou international. La position géostratégique de Maurice, sa proximité avec les marchés en croissance et ses nombreux accords commerciaux bilatéraux sont des atouts qui seront mis en exergue », indique le BoI. Des réunions individuelles avec des entreprises sont par ailleurs prévues. La collaboration d'associations industrielles a été recherchée pour l'organisation de cette mission stratégique.