QUAD AVENTURE : Des bêtes à quatre roues

On a l’impression de s’envoler, de ne faire qu’un avec la nature. Profiter du beau paysage du sud, contempler l’océan, sentir l’air de la mer et avoir les cheveux au vent. Voilà ce que ça fait de faire un tour en quad dans la région d’Union Ducray en tant que passager. Être dans les chaussures du pilote, cela apporte en plus une bonne dose d’adrénaline.
Ce qui frappe d’emblée, c’est la carrosserie de ces bêtes à quatre roues. Les DS 450 Xmx, Outlander MAX 400 et Renegade en ont sous le capot. Nerveux, bondissant, le quad affronte les chemins escarpés, tortueux et détrempés. Sa prise en main se fait très naturellement et on s’amuse très vite. Débutant ou confirmé, seul ou à deux, on se laisse facilement séduire par une randonnée qui nous plonge au cœur de la nature. Disponibles à Maurice depuis peu au Domaine Andrea pour une balade à VTT, les quads de la marque Can-Am, font vibrer les amoureux du sport extrême en nature. Christopher Lamb, guide-moniteur de quad au Domaine Andrea, nous emmène à la découverte de l’univers des véhicules tout-terrain (VTT) de la collection Can-Am, dont le Outlander qui allie esthétisme et performance et le Renegade qui relie à la fois sport et loisir.
“Imaginez que c’est une voiture, mais avec des guidons de motos. Cela résume un quad”. Christopher Lamb, tour organiser de Big foot Ltd, et également guide-miniteur de quad aux Lodges d’union du Domaine Andrea dans le sud de l’île, est un amoureux du quad. Il considère les quads comme ses bébés et leur accorde une fois par semaine un grand nettoyage et lavage complets afin de les rendre présentables pour les essais. Depuis que Big foot — entreprise spécialisée dans les loisirs et dont l’activité principale est le quad — et l’Union Ducray Sugar Estate ont signé un accord de partenariat, le public mauricien a la possibilité de vivre une expérience qui offre de fortes poussées d’adrénaline en profitant d’un tour en quad.
“Un minimum de coordination”
Véritable alternative pour tous types de trajets, le quad est un engin qui est assez agréable à prendre en main et à piloter. Même s’il est plus encombrant qu’une simple moto, le quad est un véhicule assez polyvalent, qui n’est pas très dangereux. Les véhicules tout-terrain DS 450X mx, Renegade et Outlander Max 400 de la marque canadienne Can-Am, représentée par la Compagnie Mauricienne de Commerce (CMC) sont, depuis mars, disponibles à Maurice. Pour une virée en pleine nature, les trois modèles de quad de l’entreprise Bombardier Recreational Products (BRP) offrent des sensations fortes à leurs pilotes de même qu’au passagers des modèles duo. “La différence avec les Can-Am est qu’ils sont de purs produits américains. Ces quads offrent une prise en main assez immédiate et simple, qui rend la conduite facile, même pour des personnes qui n’ont aucune notion du quad”, explique Christopher Lamb avant d’ajouter : “tout ce qu’il faut, c’est un minimum de coordination”. Ciblant principalement une clientèle jeune pour les tours en quad, le guide-moniteur estime que “n’importe qui peut faire du quad”.
La sécurité avant tout
Quid du déroulement? Christopher Lamb commence toujours par un temps d’explication, de préparation et d’essai, dit-il. Ceci permettant de déterminer l’aptitude d’une personne à piloter l’engin. “Il y a déjà eu des cas où j’ai refusé de laisser les guidons à une personne”, confie-t-il. Le plus important, c’est de suivre les instructions comme l’indique le guide-moniteur : “Quand je commence avec un client, je préviens que je n’accepte aucun écart de conduite. C’est-à-dire que la vitesse maximale pour la conduite du quad devrait aller jusqu’à lll
lll 30 km/h.” Le moniteur, qui compte plusieurs années dans la plongée avant de se consacrer au quad, mise beaucoup sur la sécurité. “Le quad, comme tous les sports mécaniques, est un sport dangereux. Même si nous sommes assurés, je ne voudrais pas que quelque chose arrive à la machine ou au client”, avance Christopher Lamb. Aussi, est-il catégorique : “On ne sort pas si on n’a pas au minimum son casque!” Pour un confort maximal, il conseille vivement également de porter de bonnes chaussures (chaussures de sport ou baskets) pour avoir un bon point d’appui et des habits confortables (pantalon de préférence) pour éviter de se faire éclabousser durant le trajet. “Le temps du trajet dépend de l’aptitude de la personne à piloter son quad, mais nous offrons un tarif de deux heures. Pour ces deux heures, le tarif pour une personne est de Rs 1500, et pendant les vacances scolaires, nous offrons des tarifs promotionnels”, indique Christopher Lamb.
À deux, c’est mieux
Si dans leurs robes rouge et jaune, les quads Outlander Max 400 et Renegade impressionnent, ils ne sont pas pour autant des quads pour personnes solitaires. Le modèle Outlander 400 impressionne surtout en version Max. Plus long, plus stable, il est totalement dévoué au confort du passager. Le passager n’est pas oublié sur cet Outlander biplace première classe qui propose des marchepieds rehaussés pour ne pas avoir les jambes qui se baladent, des poignées de maintien ergonomiques qui permettent de ne faire qu’un avec la machine, et un dosseret conçu pour caler parfaitement le dos. Ce siège passager profite du système CRS et se retire en quelques secondes pour laisser place à un nouveau compartiment de rangement. Contrairement au Outlander — sur lequel le passager peut profiter d’une selle spécialement dessinée pour lui et qui empêche les glissements intempestifs vers l’avant lors des phases de freinage — sur le Renegade, le passager n’a qu’une seule option : bien s’accrocher au pilote pour ne pas passer par-dessus bord, le rendant peut-être un peu moins confortable pour une balade à deux.
Le baroudeur
La gamme Can-Am Outlander constituée d’un 400, d’un 650 et d’un 800 est l’une des plus reconnues dans l’univers du quad. Il y a quelques années, l’Outlander 400 défrayait la chronique en proposant une vraie solution bi-place et des technologies avancées pour un quad de cette cylindrée. Malgré une concurrence de plus en plus féroce, l’Outlander 400 est probablement le meilleur baroudeur de sa catégorie. La marche arrière est possible sur ce type de quad. Avec sa carrosserie de forme rectangulaire, il dispose de porte-bagages à l’arrière.
Sans réel équivalent sur le marché, le Renegade 800 est le quad de tous les superlatifs. Très beau, très performant, très cher… il se classe dans une catégorie atypique de super randonneur sportif. “Le Renegade est, si l’on peut dire, un croisement entre un quad de loisir et de sport. C’est un quad à la fois très ludique et en même temps, si on le pousse un peu, on arrive à faire des prouesses extraordinaires avec lui”, indique Christopher Lamb. Il qualifie ainsi le Renegade de “quad enduro”. Cette “Rolls-Royce du quad”, comme le décrit Christopher Lamb, allie puissance et beauté. Il manque en revanche de quelques agréments pour un confort optimal. Les espaces de rangements sont ainsi réduits au minimum. La protection est également minimaliste et le premier passage sur un terrain gras ou une flaque d’eau se soldera par une bonne lessive de votre équipement en rentrant.
De la dextérité
Pour les amateurs de quad, le concept du Renegade devient séduisant. Posé sur ses 4 jantes en aluminium, le Can-Am dégage une agressivité placide du fait de son gabarit et de son poids. La machine dégage toute sa puissance esthétique avec sa face avant qui est équipée de quatre feux lenticulaires qui permettent d’identifier immédiatement le Renegade. Globalement, l’engin est beau et en impose. Mais, l’apparente facilité du Renegade n’est qu’un leurre et si tout semble facile à son guidon, l’engin pèse près de 280 kg atteint les 115 km/h chrono. Cela demande donc de la dextérité pour dompter la rage du bicylindre, rendant le pilotage du Renegade un véritable sport. Mais n’oublions pas que le Renegade n’est pas un pur sportif, car malgré son aspect sport, le Renegade dispose de marchepieds intégraux et de repose-pieds à la forme incurvée pour garder les meilleurs appuis possibles lors des passages trialisants.

Commentaires

i was surprised to see tht these quads are allowed to go anywhere. I was recently At Roche qui Pleure and seeing the damage they are doing with their wheels was just too much, damaging such a beautiful place, n the grass tht grows their take so long to recover. But this is Mauritius.

These vehicles are poison to the environment. In small countries like Mauritius they should be banned. The picture shows only a tiny part of the damege. Do not complain of land slides when the torrential rains arrive.