QUATRE-BORNES : Une motion présentée pour destituer Arline Koenig (PMSD)

Le maire de Quatre-Bornes, Sanjay Sonoo, présentera demain, lors d’une réunion spéciale du conseil de la ville, une motion de blâme visant à destituer Arline Koenig de son poste de Deputy Mayor, et ce suite au départ du PMSD du gouvernement de l’Alliance Lepep.
« Dans le sillage du récent départ du PMSD du gouvernement de l’Alliance Lepep, la direction du MSM et du ML a conjointement pris la décision de présenter une motion de blâme pour destituer l’actuelle Deputy Mayor PMSD Arline Koenig de son poste. Jusqu’ici, les conseillers PMSD ont refusé de quitter les postes à responsabilité qu’ils occupent à la municipalité de Quatre-Bornes », a déclaré au Mauricien Sanjay Sonoo, le maire de la Ville des Fleurs.
Parallèlement à cette motion, le conseil constituera des commissions municipales. « Il va sans dire que là où les conseillers du PMSD président des commissions, ils seront eux aussi destitués », a ajouté le maire. À Quatre-Bornes, le seul conseiller PMSD qui préside une commission est Ashvin Bukhory. Il est à la tête du Public Infrastructure Committee.
De son côté, Arline Koenig est d’avis que le PMSD a joué un rôle majeur lors des élections municipales. « Je suis persuadée que les citoyens de Quatre-Bornes, qui ont massivement voté en juin 2015 pour l’Alliance Lepep, savent pertinemment bien que c’est le PMSD qui est le capital confiance de la Ville des Fleurs. Sans la locomotive que représente le PMSD, et surtout son leader député de Quatre-Bornes, le MSM et le ML seraient bien difficilement arrivés à être élus dans cette ville acquise au PMSD », a-t-elle commenté. « Quoi qu’il arrive, les conseillers du PMSD à Quatre-Bornes vont redoubler d’effort pour défendre, comme nous l’avons fait jusqu’ici, les intérêts des habitants de la ville, sans distinction aucune. »
Outre Arline Koening et Ashvin Bukhory, les autres conseillers PMSD à Quatre-Bornes sont nommément Mirella Sevathiane-Dansant, Bala Ramanjooloo, Ziyad Goomany, Candy Canoosamy Pillay et Kevin Ochit. Avec la démission en novembre dernier de Rajesh Chikhuri (MSM) et tout récemment de Purmila Benydin (ML), l’alliance MSM-ML ne dispose désormais au conseil municipal de Quatre-Bornes que d’une majorité de 11 conseillers contre sept de l’opposition PMSD.