THE RAJCOOMAR GUJADHUR CUP: Avantage à Act Of Loyalty

Ce sont les seconds couteaux qui sont en lice cette semaine après les meilleurs stayers et sprinters. Le champion des 3-ans, Oomph, revient à la charge pour tenter une troisième victoire d’affilée. Mais sa tâche ne s’annonce pas facile, d’autant qu’il a semblé en légère baisse ces derniers jours. La chance devrait être du côté d’Act Of Loyalty pour faire la différence.
Ces deux chevaux s’étaient déjà rencontrés lors de la seconde manche du championnat des 3-ans. Oomph avait eu le dessus, mais tout le monde convient à dire qu’Act Of Loyalty aurait pu lui mener la vie dure si Steven Arnold avait pris la meilleure option. Ce qui peut être vrai, mais il faut souligner que le port des œillères australiennes a été d’une certaine aide à la monture de l’Australien lors de sa victoire sur 1600m. Ce harnachement lui a permis d’être plus concentré et suivre de plus près. On prévoit cette fois qu’il précédera Oomph dans le parcours et ce dernier devra batailler dur pour le dominer au finish.
En ce qui concerne Oomph, les turfistes peuvent se demander pourquoi ce cheval n’a pas repris la compétition et que cela fait sept semaines qu’il n’a pas recouru. Il se peut qu’il avait besoin d’une mise au vert, mais on a remarqué qu’il n’était pas aussi bien qu’il ne l’avait été. Du reste, on avait fait la même remarque au sujet d’Ernie la semaine dernière. Mais rien n’est perdu et, à la faveur d’un bon départ, il peut encore espérer faire la différence.
Le cheval qu’on présente comme le premier outsider est Unbridled Joy, qui a enfin pu trouver une compétition à son goût. Il serait ici bon de signaler qu’il est déclassé à ce niveau. Ce qui plaide aussi en sa faveur, c'est qu’il est bien placé dans les stalles et qu’il a la possibilité de se retrouver seul à l’avant. Tout le monde sait qu’il est plus compétitif dans la position tête et corde.
Le deuxième cheval dont les favoris devront se méfier est New Hampshire, qui avait réalisé une très bonne fin de course à sa dernière tentative en dépit du fait d’avoir été incommodé. Il était venu de loin et pourrait une fois encore se retrouver à l’arrière-garde vu sa mauvaise ligne. Il a le droit d’aspirer au meilleur au bout de la ligne droite.
Patrick Merven présente deux représentants. Belenos est un nouveau qui a été longuement entraîné. Il possède suffisamment de galops pour ses débuts. Il préfère généralement courir dans le peloton de tête, mais aura à composer avec une dixième ligne. L’autre, Fortissimo, n’a rien réalisé de probant. Il est pour la première fois aligné sur le parcours au Champ de Mars. On ne sait s’il possède de la tenue. Mais on aura toutefois remarqué qu’il a pris goût au travail ces derniers temps et sa candidature pourrait intéresser les amateurs d’outsiders.
Awesome Power, le numéro 2 de Ramapatee Gujadhur, fait partie des extrêmes outsiders, tout comme Mr Leyend. En ce qu’il s’agit de Streetbouncer, le second représentant de Vincent Allet, il pourrait être celui qui gâche les plans d’Unbridled Joy et fasse de sorte que la monture de Yashin Emamdee soit vulnérable en fin de parcours. Quant à Candy Rock, il paraît qu’il se défend mieux après un repos et il peut aspirer à une place dans le quarté.
Notre favori pour la victoire demeure Act Of Loyalty, qu’on voit dominer Oomph dans l’emballage final.


LES AUTRES COURSES
Les favoris une nouvelle fois bien placés
1. Une course pour les cavaliers mauriciens avec des chevaux classés au bas de l’échelle. Voilà de quoi donner du tournis au plus grand turfiste. Tout reste donc possible dans ce genre d’épreuve où la régularité n’a pas son fort. Cela dit, cette course concerne la onzième manche du championnat des jockey et apprentis locaux et aucun des chevaux engagés ne s’est imposé cette saison. À l’entraînement, on a trouvé que Ruby Rocker est toujours dans de belles dispositions et il aura le bénéficie d’une remise au poids. Le numéro un, Bridegroom Bertie, retrouve une valeur inférieure et ne s’est pas mal défendu sur le sprint en début de saison. Il faudrait également mettre en exergue ses bons galops. Yoda Man a aussi paru plus à l’aise, surtout mardi matin à l’entraînement. Villa Le Blanc est passé du côté d’Amardeep Sewdyal et a eu tout le temps nécessaire pour se remettre sur le bon pied. Sa bonne ligne peut lui être d’une certaine aide. Citons par ailleurs Colour Of Courage, qui est capable du meilleur, alors qu’on est d’avis qu’Agincourt pourrait trouver le parcours un peu court.

2. L’état du terrain ou l’appréhension du jockey Brad Pengelly à l’effet que Dark Force aurait pu se montrer ardent peuvent avoir joué en défaveur du cheval la dernière fois. Il faut néanmoins préciser que ce même cheval s’était montré maniable sous la selle de Girish Goomany lors de sa victoire. On remarquera l’engagement du cheval en B36 contre B31, et on peut penser que l’Australien le connaît mieux maintenant et saura en tirer le meilleur. Le cheval qu’il faudra qu’il batte se nomme Mount Fuji, qui a été d’une belle régularité cette saison. Il devrait une fois encore faire sentir sa présence. Pajama Party revient après avoir s’être blessé. Il pourrait avoir besoin de cette course. Les turfistes devraient avoir l’œil sur Kalinago, qui passe à un niveau inférieur. Si les conditions sont en sa faveur, il faudra faire attention à lui.

3. Si Prince Lateral et Dealer’s Charm sont les chevaux les plus en vue, rien ne dit que Melson ne peut pas les ramener à la raison en fin de parcours ou encore que Heart Of Darkness ne retrouve la forme qui lui avait permis de démarrer plaisamment lors de la neuvième journée. L’absence d’un vrai leader risque de compliquer les données. On se demande qui pourrait emmener le peloton. Heart Of Darkness a suivi de près lors de ses trois tentatives et il est bien placé au numéro 2 à l’intérieur. Imperial Dancer semble aussi pouvoir diriger les opérations. Il n’a pas recouru depuis la 14e journée, mais bénéficiera d’une remis de 4 kg. Les meilleurs finisseurs de la course sont Prince Lateral, Melson et Dealer’s Charm. On devrait rappeler aux turfistes que le dernier nommé avait connu un petit ennui avant sa dernière sortie et qu’il a profité de cet engagement pour remonter en puissance. Il pourrait être trop fort dans ce lot.

4. Charleston Hero fait figure d’épouvantail après son écrasante victoire la semaine dernière. Certains diront néanmoins qu’il a battu un champ moins relevé et qu’il court pour la deuxième semaine d’affilée. Il faut aussi savoir que son entraîneur l’estime beaucoup et on ne croit pas se tromper en disant qu’il voit son protégé monter encore en valeur. Il semblerait également que les sept points de pénalisation pour sa victoire de samedi dernier ne sont pas considérés comme un facteur négatif. Ce qui porte à penser que Charleston Hero mettra une fois de plus ses poursuivants dans le rouge. Reste maintenant à savoir si Kemal Kavur va lui donner le champ libre pour faire comme bon lui semble à l’avant. C’est la seule inquiétude que peuvent avoir Vincent Allet et Ryan Wiggins. Emaar, avec un nouveau jockey sur le dos, peut espérer enfin passer le but en premier. New Star, lui, devra prendre un bon départ pour ne pas être trop décroché.

5. Rattrapé que par Beat The Retreat lors de sa tentative en G3, Victory Team retrouve des adversaires qui sont nettement à sa portée. Qui plus est, il est déclassé à ce niveau. Il aura toutefois à rendre du poids à la majorité de ses adversaires. Son entraîneur a pris la décision d’allouer sa monte à l’apprenti Jameer Allyhosain pour être mieux loti au niveau du poids, surtout par rapport à Moonlight Runner, qui est celui qui est en mesure de lui offrir la meilleure résistance dans la partie initiale. Victory Team devrait se positionner en tête du peloton. On ne croit pas Beluga capable de lui tenir la dragée haute ou encore le nouveau Hililyhililyhilo, qui est annoncé comme véloce. Mais s’il y a lutte à l’avant, le danger viendra de l’arrivée, avec Racing For Fun en tête de lice et qui aura son jockey fétiche sur le dos. Il ne faudrait pas pour autant écarter Soweto Moon. La raison est que ce cheval peut avoir été incommodé par les œillères australiennes la dernière fois et on peut s’attendre à le voir réaliser une meilleure prestation.

7. Ils ne sont que sept au départ de la septième pour une course longue de 1850m. La question qu’on peut se poser est si Redwood Valley peut avoir le dernier mot cette fois. Pour ses deux dernières défaites, on dira qu’il n’a pas été bien monté et que le tempo n’avait pas été en sa faveur. Sur 1850m, les données ne sont pas les mêmes. Son jockey saura prendre la meilleure décision possible si les choses ne marchent pas comme il l’entend. C’est une fois encore au niveau du rythme que les choses risquent d’être difficiles. Et là, il convient de souligner que Redwood Valley en sera à sa première tentative sur plus de 1600m. Si on se base sur son pedigree, il ne devrait pas éprouver de problème pour le parcours du jour. Mais il devra trouver les ressources pour remonter Ramass, qui est, selon nous, pour la première fois aligné sur une distance à son avantage. A contrario de sa dernière sortie, on le croit capable de diriger les opérations et sera difficile à reprendre. Avec une course dans les jambes, on s’attend que Prince Of Arabia réalise une bonne course. En ce qui concerne Kimberley, on n’est pas certain de sa tenue. Toutefois, si son entraîneur l’a engagé sur 1850m, c’est qu’il croit que son cheval a la distance dans les jambes. On n’a pas inclus Zagazig car il pourrait trouver le lot trop relevé.

8. On y va pour une victoire de Rebel Alliance avec l’apport des œillères. On pense que c’est surtout l’état du terrain qui ne lui avait pas plu la dernière fois. Mais on entraîneur veut qu’il soit plus concentré dans un parcours. Il fait partie des meilleurs finisseurs et peut faire la différence. Il y a deux os durs qu’il devra mater. Le premier est Brave Leader, qui pourrait avoir une course facile à l’avant si aucun adversaire ne lui mène la vie dure. Bezamod peut être intéressé par la position tête et corde, mais il semblerait qu’il a été maintenant décidé qu’il ne doit pas courir en tête. On aurait pu chercher du côté de Mexican Sun, mais il démarre complètement de l’extérieur. Kash Is King est un finisseur confirmé, à moins qu’il ne tente quelque chose avant de se laisser déborder. Logan vient aussi au finish, mais il n’a pas intérêt à se laisser dominer facilement au début du parcours. Brave Leader est donc bien placé pour un trois à la suite s’il peut faire à sa guise. Mais sur 1500m, rien n’est gagné. Il avait dominé Newsman par une longueur après une course tout à son avantage. On croit que Rebel Alliance est un meilleur cheval et peut retourner la situation en sa faveur.