Le rapport d’autopsie a conclu le décès de Reshma Langar, 29 ans, à des brûlures excessives. Le Dr Sudesh Gungadin a, toutefois, signalé qu’il y a eu agression sexuelle également.

Reshma Langar avait été aperçue errant nue dans les rues de Belle-Rose dans la nuit du mardi 13 novembre. C’est un couple qui voyageait à bord de leur voiture qui a prévenu la police.

La victime, une habitante de Grand-Baie, portait des traces de blessures sur tout le corps et a été transportée à l’hôpital Victoria. Reshma Langar a rendu l’âme le jour suivant.

Auparavant, elle avait pu se confier à la police. Mais ses propos, selon la police, étaient incohérents et laissent la police perplexe : « Dife ti pran dan enn taxi » et la minute d’après « mo ti dan karo kann kan dife finn pran ».

A ce stade de l’enquête, la police privilégie la thèse du foul play.