Commentant les dernières démissions enregistrées au sein du MMM hier, Steven Obeegadoo s’est dit « profondément bouleversé ». Il explique : « En apprenant la démission d’Alan Ganoo, j’ai été profondément bouleversé. C’est un militant de longue date. J’ai partagé avec lui de longues années de lutte. Outre Paul Bérenger, il est d’ailleurs le seul survivant des années 80’ à la direction du parti. Je regrette également le départ de Kavi Ramano, un militant de souche de la jeunesse militante. Nous ne serons pas des camarades de parti, mais nous resterons amis, en espérant que nos routes pourront se croiser à nouveau. »
Poursuivant sa déclaration, Steven Obeegadoo a observé que sa stratégie diffère de celle des démissionnaires. « Ils ont fait le choix de créer une nouvelle force. Je leur souhaite bonne chance en souhaitant que leurs actions futures s’inscrivent dans les idéaux du MMM. Pour ma part, j’ai fait le choix de demeurer au sein de mon parti pour suivre un courant de pensée qui veut créer un MMM nouveau plus à même de répondre aux attentes d’une île Maurice moderne, capable de concilier tous les militants, y compris ceux qui nous ont quitté », a-t-il déclaré.