SUTYADEO MOUTIA (MINISTRE DE LA FONCTION PUBLIQUE) : « La révision salariale payée in toto »
Le gouvernement se propose de payer le montant de la moyenne de 22 % d’augmentation de la révision salariale préconisée par le Rapport du Pay Research Bureau (PRB) 2013 dans sa totalité (in toto) à compter de janvier 2013. C’est ce qu’a annoncé hier le ministre de la Fonction publique, Sutyadeo Moutia, lors d’une cérémonie à son bureau marquant la remise des copies du rapport aux syndicalistes.
« Azordi, zot pou dakor avek mwa ki kriz ekonomik finn anpire dan lemond kouma en Espagne, en Grèce, la France, l’Italie, l’Allemagne ek les États Unis… Ici, a Moris, nou ankor ena positive growth ek Premie minis Navin Ramgoolam pe asire ki rapor PRB 2013 inplemant in toto ankor enn fwa », a déclaré le ministre Sutyadeo Moutia, entouré du Senior Chief Executive de son ministère, Sateeaved Seebaluck, du directeur du PRB, Mohun Parsad Aujayeb, et d’autres hauts fonctionnaires.
« Bann kamarad sindikalis pou rapel ki an 2008 pou dernie rapor PRB, sertin ti pe dir ki bizin pey PRB an de trans, parski sitiasyon ekonomik pa ti bon ditou lor plan internasyonal. An 2004, kot kriz ekonomik mondial pa ti ekziste, ti pey an trans. Me Premier ministre Navin Ramgoolam ti insiste ki pey revisyon saler dan PRB 2008 in toto », a rappelé le ministre.
Sutyadeo Moutia a affirmé n’« avoir aucun doute » que les fonctionnaires vont reconnaître cet effort du gouvernement à payer l’augmentation de salaire préconisée par le PRB dans sa totalité. « An retour nou pe atann ki zot amelior prodiktivite, zot pou pli efikas dan travay afin ki le piblik gagn satisfaksyon ! », a-t-il espéré.
Selon le ministre, le Rapport du PRB 2013 a créé les conditions nécessaires pour rendre la fonction publique davantage performante : il modernise la fonction publique, retient les talents, augmente la productivité et améliore les conditions de service des fonctionnaires, tout en prenant en considération le besoin de formation. « Nou pe ousi revwar ek redwir letan ki pran pou finaliz enn Scheme of Service, ki parfwa pran plis ki sis mwa », a-t-il ajouté.
Dans le sillage de la publication du Rapport PRB 2013, son ministère a décidé de mettre sur pied un Implementation and Monitoring Committee, sous la présidence du Senior Chief Executive de son ministère, Sateeaved Seebaluck, qui aura pour principale attribution de veiller à ce que les recommandations de ce rapport soient mises en oeuvre « dans un délai raisonnable ».
« Enn bann lekip pou travay d’arrache-pied pou fer enn rezime bann grandes lignes du Rapport ek nou pou asire ki sak ofisie li sifizama linforme pou ki li kapav ekzers so opsyon », a encore promis Sutyadeo Moutia. Il a aussi annoncé l’institution d’un Help Desk à son ministère qui sera à la disposition des fonctionnaires pour davantage d’éclaircissements afin de pouvoir remplir leur Option Form.
Le ministre avait auparavant annoncé que la moyenne d’augmentation de salaire préconisée par le Rapport PRB 2013 est de 22 %. « Mo fer enn lapel mo bann kamarad sindikalis pou ki zot konpran ki zefor dan enn kontex aussi difisil gouvernma pe fer pou inplemant sa rapor-la a partir zanvie 2013 ! »
Mohun Parsad Aujayeb a ensuite officiellement remis au ministre une copie du rapport que celui-ci a remis à son tour aux syndicalistes présents.