Hansar Hossenbaccus, 20 ans, accusé d’avoir blessé deux policiers au couteau chez lui à Plaine-Verte mardi, a récidivé hier en blessant deux autres policiers au tribunal de Port-Louis.

Deux policiers ont emmené Hansar Hossenbaccus au tribunal de Port-Louis mercredi. Ce récidiviste devait y être inculpé sous une accusation provisoire d’« assaulting police officers causing effusion of blood », pour avoir blessé deux policiers au couteau, mardi à Plaine-Verte. Or, une fois dans la New Court House, le jeune homme s’est mis à crier et, menottes aux poignets, il a frappé les policiers qui l’escortaient avant de s’enfuir en direction de la rue Pope Hennessy. Toutefois, sa cavale ne s’est déroulée que sur une centaine de mètres, le suspect ayant rapidement été rattrapé par d’autres policiers.

Hansar Hossenbaccus a été emmené en cour pour son inculpation provisoire. La police ayant objecté à sa remise en liberté conditionnelle, il a été reconduit en détention préventive jusqu’au 28 février. Entre-temps, les deux policiers qui l’avaient escorté ont été examinés par le personnel soignant de l’hôpital Jeetoo. Leurs blessures ne sont pas graves. Ils ont fait une entrée au poste de police de Pope Hennessy.

La veille, Hansar Hossenbaccus avait tenté d’agresser les membres de sa famille avec un couteau. Des voisins avaient voulu intervenir pour aider les Hossenbaccus, mais avaient ensuite préféré attendre l’arrivée de la police devant la maison. La présence des officiers n’avait fait qu’enrager le jeune homme, qui s’était mis à courir dans la maison, couteau en main. Deux constables avaient tenté de le maîtriser mais ont été blessés avec l’arme. L’un a reçu un coup de couteau à la tête et l’autre a été blessé aux mains et a reçu des coups de poing au visage. Ils avaient été transportés d’urgence à l’hôpital Jeetoo, où ils sont placés en observation.

Profitant de l’occasion, le jeune homme avait pris la fuite. La Criminal Investigation Division (CID) sous la supervision du surintendant Shyam Bansoodeb, assistés des éléments de l’Emergency Response Service (ERS), avaient retrouvé le suspect non loin du Champ-de-Mars. Ce dernier a été arrêté et placé en détention. Hansar Hossenbaccus avait déjà été arrêté dans le passé pour des cas d’agression et possession de drogue.