@Reuters

Le nombre de réfugiés et de déplacés internes suite aux conflits dans le monde a atteint en 2017 un nouveau record, pour la cinquième année consécutive, à 68,5 millions, a indiqué mardi l’ONU.

Le bond enregistré l’an passé (+3,1 millions de personnes) dépasse largement la progression de 2016 (+300.000) et s’explique par le fort accroissement du nombre de réfugiés, selon le rapport annuel du Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR).