Le report du concert n’a pas calmé les ardeurs. Des milliers de spectateurs ont vécu la septième édition de Reggae Donnsa à Bambous, samedi dernier. Un festival explosif, bourré de positive vibes, et un Gentleman qui a fait honneur à sa réputation.
La première partie de la soirée est aussi explosive que mitigée. Certains die hard de reggae, qui ont connu les débuts de Reggae Donnsa, regrettent le manque de roots seggae de la présente édition. Un vide comblé partiellement par Ras Natty Baby et Linzy Bacbotte. Cette dernière a mis du baume au coeur avec sa reprise de Panik Dan Baz, mais certains ont déploré l’absence de la formation de Plaisance. Lors d’un des rares moments creux de la soirée, on a pu même entendre dans l’assistance : “Avoy OSB !”.