RELATIONS INDUSTRIELLES - SCOTT GROUP : Le syndicat réclame une augmentation de plus de 8%

Dans le cadre du renouvellement du « collective agreement » avec trois compagnies du groupe Scott, le Syndicat des travailleurs des établissements privés réclame une augmentation salariale de plus de 8%. Une réunion en ce sens a eu lieu ce matin entre les deux parties et les représentants du ministère du Travail. Le management, qui avait initialement proposé une augmentation de 4%, rejetée par le syndicat, a invité ce dernier à faire de nouvelles propositions.
Initialement, le syndicat avait réclamé une augmentation de 20% et une amélioration des conditions de travail. Devant l’impossibilité de trouver un terrain d’entente entre les deux parties, le dossier avait été transféré à la Commission de conciliation et de médiation (CCM). Là non plus, aucune solution n’avait pu être dégagée. Lors des réunions bilatérales qui se sont poursuivies, la direction a alors émis une proposition d’augmentation de salaire de 4%, ce qu’a rejeté le syndicat.
Ce matin, les deux parties ont une nouvelle fois exposé leurs points lors d’une réunion présidée par un cadre du ministère du Travail. Le syndicat, par la voix de son négociateur, Atma Shanto, a réitéré une demande d’augmentation salariale ainsi qu’une long service allowance. De même, le syndicat réclame que le boni supplémentaire payé en décembre sur la base de mérite soit appliqué à tous les travailleurs. Atma Shanto s’est dit également convaincu que le groupe est en mesure de payer une augmentation de plus de 8%. Il a rappelé que le « collective agreement » étant d’une durée de deux ans, aucune revendication ne sera possible pendant cette période.
Le management a invité le syndicat à soumettre ses nouvelles propositions par écrit à des fins de discussions. Une nouvelle réunion est prévue la semaine prochaine.