Leur attente ne durera plus longtemps. Les clients du plan Super Cash Back Gold (SCBG) et les investisseurs du Bramer Asset Management (BAM) recevront leur argent suivant les nouvelles modalités établies. Les sociétés coopératives, au nombre de 44, et les Employees Fund sont aussi concernés. Ce nouveau plan nécessitera Rs 6,5 milliards des caisses du National Property Fund Limited (NPFL). Cette instance a déjà décaissé Rs 10,5 milliards pour rembourser la plupart des clients du BAI.
L’annonce officielle de ces modalités a été faite vendredi après-midi lors d’une conférence de presse à l’hôtel Labourdonnais par le CEO du NPFL, Sanjiv Issary.  “Les paiements se feront en une seule tranche et non pas étalés sur plusieurs tranches”, dit-il. Selon lui, l’échéance de paiement allant jusqu’à 2020 présentait de nombreux problèmes, surtout pour les petits détenteurs de police d’assurance SCBG et les investisseurs du BAM. Pour obtenir leur remboursement, les clients du SCBG devront se rendre au bureau de la NPFL situé à la Bramer House à Ébène ou dans les quatre succursales de la NIC situées à Curepipe, Mahébourg, Flacq et Triolet à partir du 10 juillet jusqu’au 15 juillet et ce en ordre alphabétique . Les bureaux resteront ouverts de 9h30 à 15h30 (voir hors-texte) .
De plus, ils devront être munis de leur nouvelle pièce d’identité nationale, de leur relevé bancaire en version originale et d’une copie ne dépassant pas trois mois, d’un certificat de remboursement et, en cas de co-détenteurs ou co-investisseurs, les deux parties doivent être  présentes.
Les Employees Funds sont aussi intégrés
Concernant les investisseurs du BAM, ils devront se rendre à la Bramer House d’Ébène pour leurs démarches. Pour économiser du temps, les formulaires peuvent aussi être téléchargés sur le site Web du NPFL. Sanjiv Issary précise que les enregistrements reçus après le 31 août ne seront pas traités et aucun remboursement ne sera effectué. Il ajoute que 5355 personnes sont concernées par le plan de remboursement. Les chiffres indiquent que sur ce total, 5035 personnes ont déjà obtenu un paiement partiel.
Les sociétés coopératives et les Employees Funds sont aussi intégrés dans la nouvelle formule de paiement. Ainsi, les responsables de ces sociétés et des Employees Funds doivent contacter la NPFL à partir du lundi 24 juillet pour les enregistrements. Selon Sanjiv Issary, la date finale pour se faire enregistrer est le 31 août 2017. Après cette date, aucun enregistrement ne sera accepté. Et de plus, aucun paiement ne sera effectué. Après les enregistrements, les paiements seront effectués à partir du 3 septembre. Concernant le nouveau mode de paiement pour les Employees Funds, les clients du SCBG et du BAM recevront 70% du capital. Alors que pour les sociétés coopératives, la formule est la même que les détenteurs de police d’assurances. Selon les chiffres dévoilés par le CEO, sur un total de 5305 clients du plan SCBG, 699 recevront la totalité de leur investissement. 3,591 obtiendront 70% de toute leur somme et 745 ne recevront que 60% de leur investissement total. S’agissant des investisseurs du BAM, quatre personnes recevront 85% de leur investissement et 139 obtiendront 70%. Alors que 177 n’en recevront que 50%.
S’agissant des investisseurs du BAM, la nouvelle formule ne rembourse que 85% pour les investissements allant jusqu’à Rs 200,000. Ceux qui ont investi Rs 200,001 à Rs 2 millions percevront 70% de leur montant et 50% pour ceux qui ont investi Rs 2 millions. Depuis le démantèlement du groupe en 2015, 11535 détenteurs d’une police d’assurance sur 16,570 ont été payés 70% de leurs investissements. S’agissant du BAM, sur un total de 3671 clients, 3351 ont été remboursés. Les 320 restants sont concernés par le nouveau plan. Le nouveau plan de remboursement pour le SCBG est ainsi : les clients qui ont des investissements jusqu’à Rs 200,000 reçoivent la totalité de leur argent. Ceux qui ont investi de Rs 200 001 à Rs 2 millions auront jusqu’à 70% de leur somme investie. Ceux qui ont plus Rs 2 millions ne percevront que 60% de leur somme.