Davy Danilla est le premier jockey étranger remercié tombant sous les nouveaux règlements en vigueur à la Gambling Regulatory Authority. Le Français qui a eu hier après-midi sa feuille de route de son entraîneur et employeur Jean-Michel Henry, n’est donc pas autorisé à monter à nouveau au Champ de Mars. Du moins jusqu’à la fin de la présente saison.
Bonilla qui était dans le flou au sujet de son départ ou pas du pays, était venu personnellement au MTC tôt ce matin pour y voir plus clair. Après une rencontre avec le Chief Stipe Stéphane de Chalin suivie d’une autre avec Alain Rousset, il avait été convoqué peu après par le board des commissaires administratifs du MTC, lequel lui a confirmé son non-autorisation de monter pour un second entraîneur durant la même année en vertu des nouveaux règlements la GRA.
Bonilla devra donc quitter le territoire mauricien, le temps de finaliser ses démarches administratives liées à son départ. Engagé dans la dernière tranche de la saison 2014 par Jean-Michel Henry, le Français avait rempilé après quelques bons résultats sous ses nouvelles couleurs. Cette saison, il a signé trois victoires, Inside Out (3e journée) et Craftsman (5e journée) pour le compte de son établissement, contre une réussite dans l’épreuve principale de samedi dernier avec la doublure de Gujadhur, Kremlin Captain.
Un autre entraîneur, en l’occurrence Rameshwar Gujadhur s’est séparé de son jockey Akash Aucharuz au terme de cette 6e journée de compétition. Étant Mauricien, Aucharaz n’est pas concerné par les nouveaux règlements de la GRA. On l’aura vu ce matin sur les chevaux de Jean-Michel Henry. On pourrait le voir en compétition samedi. Mais une chose est sûre, Akash Aucharuz qui n’a gagné qu’une seule fois (Generous Gent, 2e journée) contre 15 placés en 33 montes, retournera en Afrique du Sud dès que ses démarches administratives pour un visa de long séjour soient conclues.
Ségeon et Gujadhur entendus
Cédric Ségeon et Rapapatee Gujadhur ont été entendus par la bande à Jeenarain Soobagrah ce matin. Dans le premier cas, le MTC par la voix de son président, avait exprimé quelque part son désaccord dans la façon dont equidia.fr avait traité en fin de la semaine dernière la mise au point qu’il exigeait du jockey de Merven qui purge six semaines de mise à pied dans l’affaire Triad Of Fortune. Les administrateurs du MTC ont ainsi écouté (à nouveau) les explications de Ségeon. « Cette affaire est traitée en interne et reste en interne. Elle ne rend pas service à la cause hippique…,» nous a déclaré une source du MTC à la mi-journée.
Ramapatee Gajudhur, dont le MTC lui reprochait de son côté de sa démarche non-sportive de n’être pas venu sur la piste pour ramener au paddock le gagnant Strum (vainqueur de la course n°8 de la 5e journée), a également été appelé à expliquer ce « manquement ».
Hoolash : 2 semaines de suspension
L’enquête de Racing Stewards sur la course de Ghost Dog (5e course), ajournée samedi dernier, a été reprise ce matin. Le jockey incriminé, Reehaze Hoolash, a écopé d’une suspension de deux semaines pour n’avoir pas suivi les instructions de l’entraîneur Jean Michel Henry.
Les RS ont également enquêté sur la course de Mojo G, engagé dans la course de clôture de samedi dernier. Les explications de l’entraîneur Gilbert Rousset et du jockey Nishal Teeha ont été acceptées.
3 barrier trials ce matin
Trois barrier trials ont lieu ce matin. Le premier engageait Top Jet (Lerena), victorieux devant Tembot (Stephan Azie), Snappy (Jeanot Bardottier), muni d’oeillères et Freezing Point (Mark Neisius).
Le nouveau de Rameshwar Gujadhur, Scorecard (Dinesh Sooful), s’offrir le deuxième essai aux stalles devant Cherish The Charm (Derreck David) et Arrowhead (Brandon Lerena), tandis que
Parker (Girish Goomany), lui aussi muni d’oeillères, réalisa un start to finish devant The Real Hero (Derreck David) et It’s My Party (Naveen Reegah) dans l’essai 3.