Les jockeys mauriciens à l’écoute de Paul Beebee hier

Si le premier contact l’an dernier entre Paul Beebee et les jockeys mauriciens s’était tenu au MTC, le Head of Integrity Department de la Gaming Regulatory Autority avait convié les local boys dans ses locaux situés à la Newton Tower à Port-Louis hier. Si l’importance de l’intégrité dans le monde sportif a été abordée, cette rencontre avait surtout pour but d’établir une relation basée sur la confiance entre la GRA et les jockeys, que le Britannique a trouvés très réceptifs.

Élaborant sur le chapitre de l’intégrité, Paul Beebee a demandé aux cavaliers mauriciens, qui étaient au nombre de 15 à avoir fait le déplacement, à ne pas tomber dans le piège de la facilité et à ne pas céder à la tentation, tout en leur rappelant les dangers et les conséquences de leurs actes. Il a aussi indiqué qu’il est de leur devoir de collaborer et de dénoncer toute tentative externe ou incitation à des actes malveillants en course. Il a également fait ressortir que les jockeys sont considérés comme des role models et en tant que tels, ils se doivent d’avoir un comportement exemplaire en public.

Paul Beebee a demandé aux cavaliers locaux de lui faire confiance et leur a donné la garantie qu’il ferait tout son possible pour les aider à améliorer leurs conditions sans toutefois leur faire de fausses promesses. Invités à formuler leurs doléances, ils ont indiqué qu’ils comptent faire part de leurs griefs après avoir relancé l’association des jockeys mauriciens, qui était inactive durant quatre ans. À cet effet, ils ont demandé d’avoir une nouvelle rencontre avec le Britannique.

Tout comme en 2019, Paul Beebee renouvellera avant le début de la saison cet exercice avec les jockeys étrangers lorsque ces derniers seront assez nombreux à débarquer à Maurice.

Cinq chevaux positifs chez Merven

La nouvelle est tombée mercredi après-midi. Cinq pensionnaires de l’établissement Patrick Merven ont été testés positifs au Clenbuterol lors de tests inopinés hors compétition effectués par le Mauritius Turf Club en collaboration avec la Gambling Regulatory Authority (GRA) le 30 janvier. Les chevaux concernés, dont la plupart en provenance de Jean-Michel Henry, sont Baritone, Hadarat, Virtue, Black Indy et Xanthus. À la demande de l’entraîneur Patrick Merven, les échantillons B seront testés avant qu’une enquête ne soit ouverte par le MTC. À noter que le Clenbuterol est un produit utilisé pour le traitement des chevaux en cas de bronchite et autres inflammations de la gorge. Il faut également faire ressortir qu’un cas similaire avait éclaté en 2017 lorsque quatre chevaux de Simon Jones, à savoir Brachetto, Kilroy, Montante et Noordhoek Ice, avaient été testés positifs à cette substance. L’entraîneur n’avait pas été sanctionné.