Parcourir le monde pendant plus de quarante ans : ce défi, Joachim Campe, un globe-trotter allemand, l’a relevé avec panache. Il y a plus de quarante ans, il a embarqué sa famille pour un long voyage sur son voilier, le St Michel. À 79 ans, le navigateur continue à sillonner le monde. En escale à Maurice pour une semaine, il a jeté l’ancre au Caudan. Rencontre avec cet homme au vécu peu ordinaire.
“Ce serait bien de faire le tour du bateau avant de commencer l’entretien”, nous dit-il en français, avec un accent allemand. “J’ai appris à parler français et d’autres langues au cours de mes voyages. Et puis, ma première femme était française.” Cet aventurier allemand de 79 ans a vécu dans son bateau pendant très longtemps et a fait le tour du monde pendant plus de quarante ans. Il est allé, entre autres, en France, au Canada, à New York, en Floride, aux Bahamas, au Mexique, à Belize, au Honduras, au Panama, en Colombie, dans les îles Galapagos, en Polynésie Française, en Australie, au Brésil, en Thaïlande, au Sri Lanka et à Maurice… “Il y en a tellement que j’ai du mal à m’en souvenir.”
Amarré dans la rade du Caudan Waterfront, le voilier de Joachim Campe est reconnaissable grâce à sa marque d’identification, le St Michel. “C’est avec ce bateau que j’ai fait mes plus longs voyages. Il a été baptisé St Michel car avec ma première femme, nous avons escaladé le Mont St Michel en France. Pour arriver au bout, nous avons grimpé un mur probablement interdit. Je peux vous dire que la vue tout en haut était incroyable. Nous avons aperçu un bateau au loin et j’ai dit à mon épouse que le nôtre s’appellera St Michel.”

PARTAGER
Article précédentIdylle dans le trafic
Article suivantUngodly Charlatans