REPORTAGE - A MARE D’AUSTRALIA : Tailleur de pierres de couleur

Diplômé en génie civil David André a choisi de suivre les traces de son père et de devenir tailleur de pierres de couleur. Un métier dur qui ne fait pas reculer cet habitant de Pont Praslin.

A plusieurs kilomètres du boisé de Mare d’Australia, dans un terrain de quelques hectares, David André laisse tomber la pierre qu’il portait sur l’épaule. ʺIl ne faut jamais avoir peur de se lancer quand on est tailleur de pierre. Du courage, il en faut au quotidien ʺ,explique cet habitant de Pont Praslin. Son coéquipier asperge un peu d’eau sur un rocher. A l’aide d’une masse, d’une pince et d’un ciseau, le jeune homme tape sur le rocher qui se fend en deux.

Risqué et épuisant.

“Comme c’est pénible de taper avec une masse, il faut impérativement qu’il y ait une autre personne à l’autre bout pour tenir la pince et le ciseau. Voilà pourquoi, on travaille en binôme”, souffle le fils d’un des premiers tailleurs de pierre de la région.Sueur au front après l’énorme effort fourni le jeune artisan de 26 ans est un passionné. La pierre de couleur, il la connait depuis sa tendre enfance. C’est son père Jacquelin André, 59 ans qui l’a initié à ce métier.

Année après année mon père et moi nous avons beaucoup évolué. Le nombre de clients a augmenté, et les commandes se sont multipliées. Nous avons engagé dix personnes pour mieux travailler.”Quinze ans de cela, c’est en famille qu’ils se partageaient la tâche. ʺKan nou ti koumanse nou pa ti bizin fouyer pou gagn rosʺ, lâche le père. Aujourd’hui, avec leur petite équipe, ils taillent près de 200 pierres par jour. ʺA l’époque les pierres de couleur étaient accessibles partout dans le quartier. Maintenant, il faut louer une machine d’extraction pour fouiller la terre afin d’en trouver.ʺ

Avec son diplôme en génie civil en poche, ce job hors du commun, David André le connait au bout des doigts. “Mon père m’a montré le savoir-faire et mes études m’aident à estimer le nombre de pierres approprié pour construire un mur ʺ, dit-il. Ensemble, ils sillonnent le pays pour livrer les commandes. “Puisque la pierre de couleur est difficile à trouver, nous recevons des commandes de grands groupes hôteliers aussi bien que des gens lambdas.”

Précision.

Du chantier à la demeure des André, le père construit un mur en pierres de couleur. Equerre, marker et grinder posés au sol, il peaufine une des pierres pour mieux la fixer tout en expliquant: “Ce n’est qu’après avoir quitté la propriété de Mount où j’ai travaillé comme labourer que je me suis consacré entièrement au taillage de pierres de couleur. Même si c’est dur comme gagne-pain, je me suis toujours senti attirer par les pierres. Elles m’inspirent. ”

Son marteau à la main, le jeune spécialiste de pierres de couleur vise haut pour son business. “D’ici quelque temps, nous comptons tailler 500 pierres par jour et bâtir une clientèle fidèle.”


L’Est, riche en pierres de couleur

La pierre de couleur est présente uniquement à Mare d’Australia, Brisée Verdière, L’Aventure, Bras d’Eau, Roche Noire et Plaines de Roches. Il existe plusieurs catégories de pierres de couleur. Elles sont classifiées en grade un, deux et trois. Le grade un est le plus couteux et a une surface étincelante et lisse tandis que le grade deux est moins lisse. Le troisième grade étant moins cher, elle a une finition moins régulière.