Jimmy Marthe alias Colosso, condamné à neuf ans de prison dans le cadre du démantèlement du Réseau Gro Derek, a fait avis d’appel contre sa condamnation, datée du 10 décembre en Cour intermédiaire pour entente délictueuse. Dans les huit motifs d’appel, il évoque, entre autres, une peine « excessive » et « disproportionnée ».
Le 10 décembre, Colosso, accusé d’entente délictueuse pour importation d’héroïne, a écopé de neuf ans de prison. Concernant ses deux acolytes, Jimmy Alexis, qui répond d’une même accusation, a écopé de huit ans de prison, alors que Désiré Azie, inculpé pour incitation aux délits de drogue, a écopé de cinq ans de prison. Les trois complices avaient été arrêtés dans le cadre du démantèlement d’un réseau de trafic de drogue, dont l’instigateur serait Rudolf Dereck Jean Jacques, alias Gro Derek.
Colosso, qui avait signifié son intention de faire appel, a déposé la semaine dernière huit motifs d’appel pour contester sa peine de neuf ans de prison. Il évoque ainsi un procès « inéquitable » à son égard, soutenant avoir été condamné « à la lumière de la version d’un témoin », qui avait été arrêté pour complicité dans le trafic de drogue et qui a obtenu l’immunité dans cette affaire. Colosso ajoute que, selon lui, les magistrats lui ont infligé une peine « excessive » et « disproportionnée » par rapport à ses deux complices. Il estime égalment qu’avant de rendre son verdict, la Cour a considéré à tort une précédente condamnation de deux ans de prison pour possession de comprimés de Subutex.
Dans cette affaire, les trois complices avaient plaidé non-coupable des faits qui leur étaient reprochés. Toutefois, le lien entre eux et le réseau Gro Derek avait été établi à la lumière des témoignages de Hayeshan  Maudarbacus et de Seewoosing Dayal, arrêtés après le démantèlement de ce réseau de drogue, et qui ont fait office de témoins à charge lors du procès après avoir obtenu l’immunité du bureau du Directeur des poursuites publiques (DPP). Les deux témoins avaient relaté la relation des trois hommes avec le dénommé Gro Derek.
Hayeshan Maudarbacus, ancien steward du Trochetia, avait expliqué avoir transporté la drogue pour Jimmy Marthe et Jimmy Alexis en juin 2012. Ces derniers ont été inculpés pour avoir comploté avec Hayeshan Maudarbacus en juin 2012 pour importer 2 kg d’héroïne de Madagascar. Appelé à la barre lors du procès, Colosso a clamé son innocence dans cette affaire, soutenant qu’il ne connaît pas Hayeshan Maudarbacus.
Jimmy Marthe est défendu par Me Rex Stephen et l’avoué Gautam Ramdoyal. D’autre part, Désiré Azie, condamné à cinq ans de prison dans cette affaire, a lui aussi donné avis d’appel, jugeant aussi que la peine qui lui a été infligée est « excessive ».