Le verdict dans le cadre du procès intenté à Jimmy Marthe, alias Colosso, Jimmy Alexis et Désiré Azie, arrêtés après le démantèlement d’un réseau de drogue dont l’instigateur serait Gro Derek, est tombé hier. Accusé d’entente délictueuse pour importation d’héroïne, Colosso a écopé de neuf ans de prison. Huit ans de prison par ailleurs sont infligés à Jimmy Alexis, qui répond de la même accusation, alors que Désiré Azie, inculpé pour incitation aux délits de drogue, a écopé, lui, de 5 ans de réclusion.
Les trois accusés avaient été reconnus coupables des faits qui leur étaient reprochés le 18 novembre. Ces derniers, qui continuent de clamer leur innocence, avaient plaidé non coupables des accusations portées contre eux. Le lien entre ses trois acolytes et le réseau Gro Derek avait été établi à la lumière des témoignages d’Hayeshan Maudarbacus et de Seewoosing Dayal, arrêtés après le démantèlement de ce réseau de drogue, qui ont fait office de témoins à charge lors du procès après avoir obtenu l’immunité du bureau du Directeur des poursuites publiques (DPP). Ces derniers avaient relaté les relations des trois hommes avec le dénommé Gro Derek. Hayeshan Maudarbacus, ancien steward du Trochetia, avait expliqué avoir transporté de la drogue pour Jimmy Marthe et Jimmy Alexis. Ces derniers ont été inculpés pour avoir comploté avec Hayeshan Maudarbacus en 2012 afin d’importer 2 kg d’héroïne de Madagascar. Appelé à la barre, Colosso clame son innocence dans cette affaire, soutenant qu’il ne connaît pas Hayeshan Maudarbacus. Jimmy Alexis, père de quatre enfants, a quant à lui déclaré que sa famille dépend de lui financièrement car sa femme ne travaille pas.
Avant de rendre le verdict, les magistrats Renuka Dabee et Azam Neerooa ont rappelé la quantité conséquente de drogue impliquée dans cette affaire. Ils ont aussi fait état des antécédents de Colosso, qui avait purgé deux ans de prison pour possession de comprimés de Subutex. Jimmy Alexis et Désiré Azie ont quant à eux un casier judiciaire vierge. Les magistrats ont statué par ailleurs que le temps passé en détention préventive sera déduit de leur peine. Jimmy Marthe et Jimmy Alexis ont signifié leur intention de faire appel. Jimmy Alexis, Jimmy Marthe et Désiré Azie étaient représentés respectivement par Mes Ashley Hurhangee, Jean-Claude Bibi et Kanen Culunday, et la poursuite, elle, par Me Denis Mootoo.