La situation concernant la fourniture d’eau à travers le pays préoccupe le Premier ministre adjoint et ministre des Utilités publiques, Ivan Collendavelloo. Ce dernier a présidé une réunion avec des responsables de la Central Water Authority (CWA) à son bureau, à Ébène, pour prendre connaissance des problèmes survenus ces dernières semaines ainsi que les mesures prises par la CWA pour remédier à la situation. Un dernier relevé indique que dans l’ensemble le niveau des réservoirs devrait se retrouver sous la barre des 50% en cette fin d’année.

Selon une source du ministère des Utilités publiques, le ministre Collendavelloo s’est surtout appesanti sur le problème survenu à Grand-Gaube. Il a d’emblée voulu savoir ce qui se passe dans cette région et la raison pour laquelle les habitants sont privés d’eau, particulièrement en cette période de fin d’année. Les ingénieurs de la CWA lui ont alors indiqué qu’un « tuyau endommagé est en cause ». Le ministre devait également être informé que des dispositions ont été prises pour que les habitants de Grand-Gaube puissent avoir de l’eau. « Des camions-citernes sont sur place régulièrement », indique-t-on. Entre-temps, les ingénieurs de la CWA ont pris les mesures nécessaires pour réparer les dégâts.

Le nombre de plaintes enregistrées à travers la hotline 170 était aussi au centre des intérêts du DPM. Nous apprenons qu’Ivan Collendavelloo a personnellement appelé quelques consommateurs qui se sont plaints. En conversant avec les abonnés, le ministre leur a demandé ce qu’ils avaient à dire sur le service offert par la CWA. Il a été surpris par la réaction positive de la majorité des consommateurs. Toutefois, certains se sont plaint de la lenteur de l’institution. Par conséquent, le ministre a demandé aux officiers de la CWA de faire preuve « de plus de rigueur et d’efficacité ».

Par ailleurs, le taux de remplissage dans nos réservoirs affiche une baisse notable comparé à la même période en 2016. En effet, mardi, le niveau d’eau était de 50,9%, contre 54% à la même date l’an dernier.