L’Indian Ocean Rim Association (IORA) a reçu à la mi-journée hier, à son siège à Ébène, la visite du président malgache Hery Rajaonarimampianina. Ce dernier devait dire son plaisir de rencontrer les membres de l’association et a, lors d’un court entretien avec le secrétaire général de l’IORA, Kocheril Velayudhan Bhagirath, encouragé l’association dans sa « mission importante pour tous les pays membres de l’IORA ».
Lors de cette visite de courtoisie, le président Rajaonarimampianina a souligné au secrétaire général de l’IORA que la zone maritime appartenant à Madagascar est « très importante » et que, chaque année, « nous perdons USD 500 millions de ressources marines ». Ce à quoi Kocheril Velayudhan Bhagirath a répondu que « c’est un sujet de préoccupation pour l’IORA ».
Cette visite a par ailleurs été l’occasion pour le secrétaire général de l’IORA d’évoquer le sommet ministériel en mars 2017 à Djakarta, en Indonésie, à l’occasion du 20e anniversaire de l’association. « Des projets ambitieux sont au programme, dont un accord sur l’engagement au niveau régional à être signé par les chefs d’Etat. Ensuite, il sera question d’économie bleue, particulièrement pour Maurice. Nous espérons que l’économie bleue pourra être un pilier économique à Maurice. Les secteurs qui seront concernés seront l’agriculture, les énergies renouvelables, le transport maritime et les minéraux », a indiqué Kocheril Velayudhan Bhagirath à la presse. Selon lui, Madagascar est un partenaire « très important » dans la coopération régionale. « Le pays a un potentiel qui n’a jamais été développé dans le passé. Madagascar est venue de l’avant pour être impliquée dans nos activités et la visite du président malgache envoie un bon signal. »