L’entraîneur Shailesh Ramdin a écopé d’une amende de Rs 20 000 pour n’avoir pas averti le board des Racing Stewards suite au changement de tactique effectué avec Lucky Valentine.
Les Racing Stewards avaient déjà demandé des explications à l’entourage du cheval Lucky Valentine sur la tactique utilisée. Ce matin (mardi), le board a voulu en savoir plus après avoir visionné les courses précédentes du cheval.
Après avoir entendu les explications de Shailesh Ramdin et du jockey Sherman Brown, le board a donné un avertissement à la cravache sud-africaine de qui il s’attend à prendre plus d’initiative à l’avenir. Par contre, l’entraîneur a été trouvé coupable d’avoir enfreint le règlement 157 (3) des Rules Of Racing en changeant de tactique sans avertir les commissaires de course.
Toujours ce matin, deux barrier trials se sont déroulés ce matin. Albert Mooney qui allait participer au premier test, a fait une escapade au poteau du 2400m, mais a été vite rattrapé à la sortie de la grande piste. Dans les boîtes, il s’est montré le plus rapide. Kremlin Captain est bien revenu dans les derniers mètres. Go West et Ritz Cocktail n’ont pas terminé trop loin.
Gemmayze Street et Acuppa engagés dans le premier barrier trial ont terminé presque dans la même foulée.
Par ailleurs, il nous revient que la Gambling Regulatory Authority a demandé au Chief Stipe Stephane de Chalain de donner des explications sur la victoire de Don’t Say Don’t, vainqueur de la deuxième course et piloté par Swapneel Rama, alors que le jockey avait choisi Mighty Lion. Selon nos sources, ce serait l’évolution de la cote du cheval qui aurait poussé la GRA à convoquer le Chief Stipe pour cet après-midi.