Le président de la All Workers Federation et du Mauritius Labour Congress (AWF/MLC), Haniff Peerun, a appelé une réunion de tous ses affiliés qui viennent des corps para-étatiques, des collectivités locales, des secteurs de l’éducation et de la santé pour demain, mardi, en vue de discuter des propositions du Pay Research Bureau (PRB), dont le rapport a été rendu public vendredi dernier.
Haniff Peerun a déclaré, ce matin, au Mauricien, qu’il sera aussi question d’organiser une manifestation devant le bureau du PRB pour réclamer la révocation de son directeur, Jaivassen Curpen Naick, qui, selon le syndicat, « a failli dans son devoir de faire avancer la fonction publique qui cadre avec efficience et permettre aux fonctionnaires de travailler dans une atmosphère convenable ». « Nous déplorons aussi le manque de transparence et de confidentialité de la part du bureau du PRB car avant même que le conseil des ministres et les autres parties concernées n’aient pris connaissance du contenu du rapport, certaines recommandations du PRB étaient déjà connues du public », souligne-t-il, avant de rappeler qu’il avait lui-même obtenu une copie de la table de conversion salariale avant la réunion du conseil des ministres. « Je l’avais, d’ailleurs, montrée aux médias avant que le ministre de la Fonction publique, Alain Wong, ne rende public le rapport », dit-il. Selon Haniff Peerun, « la frustration et l’amertume des fonctionnaires peuvent jouer un grand rôle dans les décisions politiques à venir ».