Joyce Veerasamy, considéré comme un des plus grands dénicheurs de talents à Maurice, est un producteur de la musique urbaine encore actif. Ce chanteur du « Grup Fangurin » dans les années 1980, connu pour Am ma mia, un hymne à la femme, a eu l’idée de se lancer petit à petit dans la production musicale. Avec l’expérience qu’il a acquise dans le showbiz, Joyce Veerasamy a décidé de lancer le projet d’une compilation de musique populaire. D’où la compil « REVELASION 2K17 » qui a vu le jour la semaine dernière au Hangar à Pointe-aux-Canonniers.
L’homme a commencé ses premiers pas en 1979 avec le « Grup Fangurin » à l’époque où le Grup Latanier, Bam Cuttayen et bien d’autres remplissaient les stades à Maurice. Chanteur lui-même, et promoteur, il décide aujourd’hui de vivre pleinement sa passion et présente le travail de15 jeunes artistes mauriciens, qui ont chacun réalisé une composition parfois inédite pour l’occasion. « REVELASION 2K17 » est un projet de mise en commun, de brassage culturel, de diversité de styles… Cet album prouve toute la valeur du partage.
Les artistes présents sur la compilation ont des parcours extrêmement divers, certains sont des artistes connus de l’île, d’autres vivent à l’étranger. Peu d’entre eux ont eu l’opportunité de se professionnaliser dans le domaine musical par manque de moyens financiers et de soutien de la part des artistes de renom, souligne Joyce Veerasamy. Place aux jeunes, dit-il, pourquoi pas en première partie de concert, etc. Le projet est porté par Kevin Joseph pour l’enregistrement, Arlane Ciceron (guitariste/arrangeur), Dev Sunnassy, Mathieu et l’équipe d’EDS (l’album est distribué par Dhany Music Shop). Tous ont pour objectif de contribuer au développement de la musique actuelle à Maurice et de valoriser la diversité et la richesse des productions de l’île, auxquelles il est parfois difficile d’avoir accès.
Le label a été créé par Dhany Ramnauth. Ne lâchez rien, maintenez le cap, lance Joyce Veerasamy de manière créative et constructive. Il déplore déjà le fait que les radios locales ne diffusent qu’un titre ou deux de la compil. Mais Joyce Veerasamy dit aussi que certains titres, tels Agatha de Christopher Warren Permal qui revisite avec son groupe Heaven Sound, un séga écrit et interprété par Richemond Rebet dans les années 1970 cartonne. Tii Paã, un jeune de Roche-Bois connaît un certain succès avec Rozeda et travaille déjà sur un album solo (Fam lasasin) qui sortira fin décembre 2017. On peut mentionner d`autres titres — projets portés par ces jeunes autour de la femme, l’amour, la mixité sociale : Lakle mo Leker de Jason Nelson, le fils de Harold Nelson, Nou lamour de Nivem qui vit en Suisse et a déjà sorti 3 albums avec le groupe Evoloziq, Amour gâché de la jeune Réunionnaise Aïssya ou encore Met enn ti aryer de Visham Ramdoo.