À RIVIÈRE DU POSTE : Il tue sa bien-aimée de 15 ans et se donne la mort

La mère de Midhi Pattar consolée par des proches

Son amour fou pour la fille de sa patronne lui aurait fait perdre la tête. Hier, Roubesh Boolaky, 27 ans, a tiré une balle dans la poitrine de Dishtee (Midhi) Pattar, 15 ans, avant de retourner l’arme contre lui. Le drame s’est déroulé chez le jeune homme.
Le village de Rivière-du-Poste était en émoi, hier, après la découverte des corps sans vie de Roubesh Boolaky et de Dishtee Pattar. Les badauds s’étaient massés devant le domicile du jeune homme et chez les voisins pour voir de plus près ce qui s’était passé.
Un voisin de Roubesh Boolaky affirme avoir entendu deux grands bruits peu après 15 h. « J’ai pensé que c’était une marmite à pression ou une bonbonne de gaz qui avait explosé. J’ai couru pour aller voir et c’est là que j’ai vu Roubesh affaissé dans le garage dans une mare de sang. »
Les témoignages recueillis sur place laissent comprendre que Roubesh était amoureux fou de Dishtee. Mais cette situation était quelque peu compliquée du fait qu’il travaillait pour la mère de celle-ci, engagée dans le commerce de produits ayurvediques.
Le drame s’est déroulé alors même que les parents du jeune homme se trouvaient à l’intérieur de la maison. Selon les voisins, les proches de Roubesh Boolaky sont chasseurs. D’où la présence de l’arme dans la maison. Roubesh est le benjamin de la famille Boolaky. Il a deux frères, dont l’un se trouve actuellement à l’étranger.
Roubesh et Dishtee, que les voisins connaissent aussi comme Midhi, se connaissent depuis longtemps, étant donné que le jeune homme travaillait pour la mère de la jeune fille. Hier, il serait parti la récupérer au collège, avant de commettre l’irréparable.
Les voisins parlent de Roubesh comme d’un garçon sans histoire. « Il était populaire et rien ne laissait voir qu’il allait commettre un tel acte. » Une amie de classe du jeune homme parle d’un garçon « extrêmement timide, mais très gentil. »
Quant à Dishtee, elle était la benjamine d’une famille de deux enfants. Sa sœur aînée étudie actuellement en Chine. Elle était en Form V au collège Hindu Girls. Des amies d’enfance sont sous le choc. « C’était une fille bien », disent-elles.