Le Parlement sera appelé bientôt à se pencher sur des amendements au Road Traffic Bill afin de remplacer l’ancien système de permis à points.
Le nouveau système prévoit une échelle graduée pour les amendes à être payées pour les délits d’excès de vitesse. Un automobiliste sera suspendu après avoir commis cinq délits graves et son permis de conduire sera révoqué au cas où il est suspendu une deuxième fois. Les amendements prévoient qu’en cas de disqualification l’automobiliste sanctionné aura droit à des cours de qualification.