Cela fait 20 ans que Kawai tient une place prédominante dans le monde de la musique à Maurice. En sus des nombreux trésors du Music Shop de la rue Joseph-Rivière, la compagnie s’est associée à de nombreux événements et a contribué à l’essor de l’industrie de la musique locale. Pourtant, rien ne prédestinait Robert Yip Tong à un tel parcours.
Ce sont de belles guitares Godin qui accueillent les visiteurs à l’entrée du magasin Kawai. Tout autour, la large gamme d’enceintes et d’autres accessoires musicaux font état d’un choix raffiné. Que l’on y vienne pour acheter ou voir, c’est un petit voyage historique que l’on entreprend. Souvent, Alain, gérant du magasin, est plus emballé de raconter l’histoire de chaque instrument que de le vendre. C’est avec la même passion que Robert Yip Tong, le propriétaire, nous parle de son commerce. Mais avant de parler musique il nous convie à un détour par le monde de la médecine.
 
Intégrité.
Un chimiste qui atterrit dans l’industrie de la musique. Tel est le parcours étonnant de Robert Yip Tong, qui soigne aujourd’hui les mélomanes. “Avant je travaillais en tant que consultant dans le contrôle de la qualité pour les produits pharmaceutiques au Canada”, raconte-t-il en rigolant. Mais son expérience dans l’univers pharmaceutique n’est pas aussi amusante. “En principe, tout produit fini qui ne respecte pas les normes n’atteint pas la vente. Un jour quand mon patron m’a demandé de signer la certification pour des médicaments qui ne respectaient pas les normes, j’ai refusé et je suis retourné à Maurice”, poursuit l’ex-chimiste. Après cette mésaventure, il s’essaye dans la vente de pneus pour finalement rejoindre la compagnie familiale, la vente de pianos et claviers, au début des années 1990.