ROMAN SILVANUS — SHIRISH NARANG

S’avéra difficile à intégrer sa stalle et s’élança lentement. Longtemps aperçu parmi les derniers côté corde, il se rapprocha vivement à l’entrée de la ligne droite. Son jockey changea sa cravache de main et par la suite, il ne le pilota pas avec son style habituel.


SPIN A COIN — RAJ RAMDIN
Les 1500m étaient visiblement trop courts pour ses réelles aptitudes. Du reste, il dut fournir un gros effort pour se placer sur l’arrière-main du meneur, son compagnon d’entraînement Put Foot Singe. Certes, il fut incapable de changer de vitesse au sprint final et termina bon dernier, mais il ne fut pas surclassé à l’arrivée. Sera plus performant sur des parcours rallongés.