ROSA ET GUILLEM : Complicidad latina

Des danseurs de toutes catégories de l’académie Coréame se sont élancés sur des rythmes latinos en compagnie de Rosa Carné et Guillem Pascual au MGI à Moka, le samedi 23 mars. Entre la précision des pas, les déhanchés sexy et sensuels, le tout drapé de costumes aux couleurs vives, moulants et à volants, la soirée fut chaude et longue.
Le début du spectacle a été moyennement bien accueilli par le public, bien que la belle danseuse espagnole Rosa Carné, évoluant dans un décor serti de lumières aux teintes rouges, se soit transformée en Catwoman dans une ambiance rappelant l’univers mafieux. Les chorégraphies de la troupe Coréame nous ont donné des frissons. On se serait cru au Carnaval de Rio, dans une orgie de couleurs festives mettant en vedette le jaune, le rose, le vert ou encore le bleu.
Pour réchauffer les amateurs de danse, Coréame a débuté la deuxième partie avec une de ses créations présentée au festival de Montpellier. Au programme : séga et afro/salsa, comme pour mieux offrir au public une touche mauricienne dans l’atmosphère latine. Les juniors de l’académie, au son de I’m Sexy And I Know It et sur des pas de latin jazz, n’ont pas été en reste, laissant découvrir et apprécier leur talent naissant.
La demi-heure de retard avec laquelle a débuté le spectacle, les quelques sièges vides de l’auditorium, les spectateurs qui sont partis avant la fin des deux heures de show… Tous ces éléments auraient pu jouer contre le Rosa et Guillem International Latin Dance. Mais la prestation finale du couple de champions, bercée par une touche d’humour, a ébloui. Un échange de rôles où Guillem s’est retrouvé dans la peau de sa partenaire et vice-versa, pour livrer un numéro époustouflant de paso-doble. La complicité latine était vraiment au rendez-vous…