Bhimla Ramloll, ancienne directrice de la compagnie Sunkai Ltd, qui fait face à un procès pour escroquerie de Rs 768 M, a été arrêtée par la police de Rose-Belle vendredi pour avoir cambriolé une bijouterie de la localité. L’ex conseillère municipale de Quatre-Bornes portait une “burka” sur elle, se cachant intégralement et en profitant pour dissimuler plusieurs objets sous ses vêtements.

La propriétaire de la bijouterie, 41 ans, a déclaré à la police qu’elle se trouvait dans son commerce en début d’après midi quand une inconnue est entrée en déclarant vouloir acheter des bracelets en or. Afin de ne pas révéler sa véritable identité, Bhimla Ramloll conversait en anglais et alléguait résider à Abou Dabi. Elle a déclaré à la propriétaire qu’elle venait acheter des bijoux déjà faits car devant quitter le pays mardi prochain. La quadragénaire lui a alors montré des bracelets, que la « cliente » a essayés et laissé dans sa main. Bhimla Ramloll a alors demandé à essayer d’autres bijoux, qu’elle a également essayés sans les rendre. Feignant d’avoir reçu un appel, la suspecte est ensuite sortie de la bijouterie.

La commerçante lui a alors demandé de lui rendre les bracelets, estimés à Rs 110 000, mais l’ex directrice de Sunkai Ltd s’est mise à courir en direction de la route principale de Rose- Belle. Néanmoins, la propriétaire a réussi à la rattraper une centaine de mètres plus loin. Bhima Ramloll a cependant fait de la résistance. C’est alors que le constable Agathe, qui se trouvait dans les parages, est intervenu. Il a arrêté l’ex-conseillère.

Les WPC Coopan et Ramdathia ont fouillé Bhimla Ramloll, sur qui elles ont saisi plusieurs objets, dont des gants, une fiole contenant des médicaments, un spray et un couteau. La suspecte a été soumise à un interrogatoire serré par les hommes de l’ACP Ramsurrun, assisté de l’inspecteur Jayprakash. Bhimla Ramloll a été placée en détention et sera traduite à la Bail and Remand Court samedi pour son inculpation provisoire