Une chapelle ardente gérée par la municipalité de Beau-Bassin/Rose-Hill a été inaugurée lundi, à proximité des appartements des complexes de la NHDC à Camp-Levieux. Au coût de Rs 4,8 M, cette chapelle ouverte à toutes les communautés, servira de lieu pour accueillir le corps du défunt et ses proches souhaitant rendre un dernier hommage avant les obsèques. Le bâtiment peut accomplir deux services mortuaires simultanément.
Suite à une série de doléances provenant particulièrement des habitants du complexe NHDC de Camp-Levieux au sujet du manque d’espaces dans les appartements pour contenir les visiteurs lors d’un service mortuaire précédant les obsèques ou l’inhumation ou la crémation du défunt, la chapelle ardente municipale de Camp-Levieux est désormais opérationnelle et est accessible aux habitants de la région. La priorité sera toutefois accordée aux habitants du complexe NHDC.
La construction de cette chapelle ardente fait suite à une motion proposée par la conseillère Marie-France Ramène en juin 2013,  secondée par Philippe Boudou, l’actuel maire.
Les lieux serviront à accueillir les membres de la famille, voisins, amis, entre autres, afin qu’ils puissent rendre un dernier hommage et se recueillir devant la dépouille du défunt. Cela dans un espace plus grand et confortable. Le service est pour le moment gratuit, explique le maire, qui a orchestré une visite guidée des lieux aux côtés du conseiller Georges Bègue.
Ouverte à toutes les communautés, cette chapelle ardente de 250 pieds carrés peut accueillir deux services mortuaires simultanément. Le bâtiment est équipé de deux cuisines, deux toilettes, deux stores, deux grandes salles pouvant accueillir 50 à 75 personnes et d’une varangue ouverte. « Tout a été pensé avec toutes les aménités nécessaires pour un enterrement. L’idée d’avoir une cuisine est de faire comme à la maison pour la préparation de thé et autres pour recevoir ceux venus se recueillir », explique Philippe Boudou. Des travaux de partition restent à effectuer, afin de séparer les chambres funéraires. La chapelle ardente est par ailleurs équipée d’une salle de bain pour préparer le corps du défunt. La municipalité de Beau-Bassin/Rose-Hill fournit également les chaises pour accueillir les invités. Le bâtiment est pourvu d’un grand espace de parking avec deux entrées pour deux différents services mortuaires.
Après la mise en opération du bâtiment, la deuxième phase du projet comprend des travaux de clôture et d’asphaltage de la cour. Ceux-ci sont estimés à Rs 2,5 M. L’appel d’offres a été bouclé et la signature du contrat est imminente, fait comprendre le maire.
Construite sur un terrain d’une dimension de 1, 443 mètres carrés, cette chapelle ardente est qualifiée de véritable « bijou » par le maire. « Les villes soeurs sont la première collectivité locale à offrir un tel service », souligne Philippe Boudou. L’inauguration s’est effectuée lundi dernier en présence de la ministre de la Sécurité sociale, Fazila Daureeawoo, du leader de l’Opposition, Paul Bérenger, en présence des ex-députés tels que Françoise Labelle et Deven Nagalingum. Des prières interreligieuses ont été dites durant cette cérémonie par le Père Guychoux, le Pandit Gopal, le Swami Guruman et par un Imam.