ROSE-HILL: Plus de 30 000 visiteurs pour la Police Safety and Security Week

Au moins 3 000 personnes présentes hier à la journée familiale organisée pour clore la septième édition, selon les Casernes centrales

La septième édition de la Police Safety and Security Week, qui a réuni plus de 30 000 personnes depuis le 28 août, a pris fin hier avec la journée familiale organisée au stade Sir Gaëtan Duval à Rose-Hill. Dans le cadre de cette activité, l’orchestre de la police et les différentes unités de la force de l’ordre ont défilé du Plaza, en passant par les principales artères de la ville dont la rue Maurice Curé, pour rejoindre le stade.
Aux Casernes centrales, l’on n’hésite pas à qualifier de « franc succès » la dernière édition de la Police Safety and Security Week – événement occupant une place importante dans le calendrier de la force policière. Les chiffres disponibles à ce matin indiquent que plus de 30 000 Mauriciens ont fait le déplacement au Plaza durant cette Semaine de la sécurité. Un record d’affluence a aussi été noté hier pour la journée familiale. Ils étaient en effet environ 3 000 au stade de Rose-Hill.
Au programme de la journée familiale figuraient, entre autres, des démonstrations par des chiens policiers, l’hélicoptère de la police, des commandos du Groupement d’intervention de la police mauricienne (GIPM) et la Bike Patrol. Le public a aussi pu apprécier les prestations des membres du Police Pop Group et de la Special Mobile Force (SMF) qui ont mis en exergue leur talent à la cornemuse, activité unique dans l’océan Indien.
La Semaine de la sécurité à Rose-Hill s’inscrit dans le cadre de l’institution du National Policing Strategic Framework ayant pour thème : « Avec vous pour une île Maurice plus saine ». Selon le constable Darmarajen Moorooghan du service de presse, l’approche d’une police de proximité, qui est désormais intégrée à la culture organisationnelle de la force de l’ordre, vise à augmenter la confiance entre la communauté et la police. « Le but est de rendre la force de l’ordre plus proche et plus à l’écoute de la population. Elle sera alors capable d’apporter des réponses satisfaisantes aux attentes des habitants en matière de sécurité à travers la mobilisation de toutes les possibilités de la prévention », soutient-il.
Selon le concept de Community Policing, les stratégies organisationnelles favorisent l’utilisation systématique de partenariats et de techniques en vue de résoudre des problèmes. Cela afin d’aborder de manière proactive les situations qui donnent lieu à des questions de sécurité publique comme la criminalité et la peur du crime. Le partenariat entre la police et le public a ainsi pour objectif de développer des solutions à ces problèmes et d’accroître la confiance.
Plus d’une quinzaine d’unités de la police ont participé à la Police Safety and Security Week 2012. Parmi : le Central CID, l’Anti Drug and Smuggling Unit, la SMF, la Road Safety Unit, l’Emergency Response Unit, la Brigade des mineurs, la National Coast Guard, le Helicopter Squadron, la Police du tourisme et la Crime Prevention Unit. D’autres services travaillant de concert avec la police comme le Forensic Science Laboratory, le SAMU et Airports of Mauritius Ltd étaient également présents.
Lors de cette campagne, des conseils ont été prodigués au public de même que les mesures et précautions à prendre par rapport à la sécurité. Cette semaine de sensibilisation avait pour objectif majeur de promouvoir la prévention du crime. Elle donne aussi l’occasion au public d’interagir avec la police et de bénéficier de conseils pratiques en vue de préserver la vie et la propriété.

Commentaires

Nous la police c ene la police spectacle. Entretemps marsan ambulants p faire la loi dans la capitale.