Medha Beeharry Panray, qui occupait le poste de Chief Furniture Buying Executive chez Courts, a logé cette semaine une plainte en Cour suprême, réclamant des dommages de Rs 15 M au Chief Executive Officer de Courts, David Alexander Webber Isaacs, pour « faute », estimant avoir été poussée à la démission après avoir été remplacée à son poste « sans raison valable ».

Dans sa plainte, l’ex-employée explique qu’elle a commencé à travailler chez Courts en juin 1985. Elle a gravi les échelons pour occuper par la suite le poste de Chief Furniture Buying Executive. Elle soutient ainsi qu’après avoir repris le travail en avril 2007, à la suite d’un congé maladie, elle devait constater que les responsabilités qui lui étaient attribuées ont été conférées à un consultant étranger. Elle soutient que le CEO de Courts lui avait donné la garantie que ce changement serait de courte durée mais qu’elle aurait été mise à l’écart jusqu’à ce qu’elle soit contrainte à démissionner le 22 décembre 2008. Elle déplore le fait de n’avoir obtenu aucune explication de David Isaacs malgré de multiples tentatives. Elle réclame ainsi Rs 15 M de dommages à ce dernier pour « faute ».

Dans ce litige, Medha Beeharry Panray a retenu les services de l’avoué Feroza Maudarbocus Moolna et de l’avocate Urmila Banymandhub-Boolell, Senior Counsel. L’affaire sera appelée en Cour suprême le 22 février prochain.