La gestion des excédents de liquidité dans le circuit bancaire figure parmi les principales préoccupations du Fonds monétaire international (FMI) et sera un des héritages légués par Ramesh Basant Roi à son successeur Yandranath Googoolye. Pour cause, les dernières statistiques présentées lors de la réunion du Monetary Policy Committee de la Banque de Maurice du 29 novembre révèlent qu’à ce jour, la gestion de ces liquidités a nécessité la mobilisation de Rs 68, 9 milliards, dont Rs 56,5 milliards de Bank of Mauritius Securities, de Rs 9,6 milliards de dépôts dans des banques et de Rs 2, 8 milliards de Treasury Bills. Yandranath Googoolye propulsé en tant que gouverneur de la Banque centrale détient-il la recette pour débarrasserl’économie de ce problème chronique ?