La sélection mauricienne des moins de 18 ans ont connu un parcours plutôt difficile au tournoi de Rugby à 7 de l’Association de Rugby de l’océan Indien (AROI) au stade Makis d’Andohatapenaka. Troisième de la compétition en 2015, elle n’a cette fois-ci, pas eu le même rayonnement. N’empêche que les jeunes Mauriciens sont rentrés au pays grandis et aguerris.
Le Jeudi 10 mars, lors de la première journée, les rugbymen mauriciens se sont inclinés (19-14) contre les Réunionnais avant de se racheter de fort belle manière face à Mayotte avec une écrasante victoire (19-0). Mais par la suite, ils ont  connu un passage à vide contre Madagascar 1 (24-0) avant de perdre à nouveau contre la deuxième équipe du pays hôte pour leur dernier match (10-5). Dans cette poule unique des U18, Maurice, avec une seule victoire, termine à la quatrième place.
Lors de la deuxième journée de compétition samedi 12, Maurice dans la poule composée de La Réunion lycée français de Tana, a pu tirer son épingle du jeu pour atteindre les demi-finales. Mais malheureusement, l’aventure de la sélection nationale n’ira pas plus loin que ça après une défaite de 5-0 contre Madagascar 1. Dans le match de classement face à Madagascar 2, les Mauriciens ont laissé la victoire leur échapper contre des Malgaches très tenaces (17-10). En effet, Maurice menait (0-10) à la mi-temps, mais s’est laissé surprendre en toute fin de match sur la dernière action.
«  Le niveau des équipes était très élevé. Du coup, ça s’est joué sur des détails et celui qui fait le moins d’erreurs gagne. Les joueurs sont conscients de ne pas avoir joué à leur vrai niveau », reconnaît Julien Blazy, le Directeur technique national avec déception. « Ce tournoi est réputé pour être très disputé. C’est encore une jeune équipe avec du potentiel. Ils feront mieux à l’avenir car grâce à leur participation dans ce tournoi, ils ont  gagné en qualité », fait ressortir Kevin Venkiah quant à lui.