Le Syndicat des Co-Pro- priétaires Saint James Court a servi une mise en demeure contre la municipalité de Port-Louis au sujet de l’état du lit du Ruisseau du Pouce. Se basant sur de graves préjudices subis lors des “flash floods” meurtrières du 30 mars 2013, les propriétaires et occpants de cet immeuble somment les autorités municipales de prendre des mesures pour éviter toute récidive.

La mise en demeure servie par les soins de Me Salajee, Senior Attorney, souligne que malgré plu- sieurs protestations officielles, aucune amélioration n’a été constatée par rapport à l’enlèvement de structures métalliques et autres débris dans le Ruisseau du Pouce. « Whereas, with the re- cent rains of these past weeks, the danger of over- flowing of the said canal has been growing and the threat is more present that ever.

The columns in the canal act as an obstacle especially for large debris such as branches, etc., and block the nor- mal flow of water during cyclonic conditions. This will cause flooding in the city centre up to Labour- donnais Street which includes Saint James Court », note le Syndicat des Co-Propriétaires, qui se réserve le droit de réclamer des dommages en cas de dégâts suite à la montée de ce cours d’eau.