Un habitant de Floréal, poursuivi en Cour intermédiaire sous trois charges de possession de cannabis et pour en avoir consommé, a été reconnu coupable des faits qui lui sont reprochés. La drogue fut saisie lors d’une perquisition à son domicile par des officiers de l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU), le 12 juillet 2012.
L’accusé avait plaidé coupable d’une seule accusation en Cour intermédiaire, soit d’avoir été en possession de 0.295 g de cannabis, enroulé dans du papier cellophane, d’une valeur de Rs 450. Il était aussi poursuivi pour possession de 0,534 g de graines de cannabis, d’une valeur marchande de Rs 6 200, et pour avoir consommé du gandia. C’est dans la soirée du 12 juillet 2012 que les officiers de l’ADSU ont saisi la drogue, dissimulée dans un placard de la cuisine. L’accusé avait admis dans sa déposition son intention de planter les 62 graines de cannabis à Trou-aux-Cerfs. Ce dernier avait aussi avoué que, dans les cinq « pouliah » qu’il avait en sa possession, il en avait utilisé deux pour sa consommation, deux jours avant la perquisition à son domicile. La magistrate Niroshini Ramsoondar, qui a prononcé le jugement, a pris en compte l’aveu de l’accusé en rendant un verdict de culpabilité sous les trois charges portées contre lui. « Accused voluntarily and knowingly incriminated himself in his written out-of-court statement and this is the best evidence that can be adduced against him. »