Zéro tolérance pour 2016. C’est ce que le nouveau président Alain Noël a tenu à faire ressortir hier matin lors de la traditionnelle conférence de presse d’avant-saison. Il avait à ses côtés Mukesh Balgobin, Pierre du Mée, Paul France Tennant, Benoît Halbwachs, Khalid Rawat et Stephane de Chalain pour faire part des principales décisions du club pour la saison.
D’emblée, Alain Noël a tenu à faire ressortir qu’aucune incartade ne sera tolérée. Le Club mise sur la discipline et le professionnalisme et que tout contrevenant sera sanctionné. Plus de rigueur sera de mise dans le paddock, où seul les entraîneurs et propriétaires de chevaux qui sont en compétition seront autorisés. Les Rules Of Racing ont été amendés et le MTC a eu plusieurs rencontres avec les Britanniques Dennis Gunn et Paul Scotney qui travaillent aussi sur la réorganisation de la Police des Jeux.
C’est ce qu’a déclaré le Chief Stipe Stephane de Chalain, qui avance que, désormais, un jockey ne pourra communiquer qu’avec certaines personnes bien précises à sa sortie de la salle de pesée. Les nouvelles entourant un cheval (inside information) ne pourront être utilisées par le jockey, entraîneur, son assistant et le palefrenier pour gagner de l’argent. Les corrupt practices qui ne visaient que les licenciés ont été étendues à toute le monde, à tous ceux qui fréquentent le Mauritius Turf Club.
Par ailleurs, le système de Demerit Points a été aboli, comme l’a suggéré Steve Railton dans son rapport. Il a été décidé d’aller plus vers une suspension que de pénaliser par une amende un jockey pour une faute d’interférence. Deux semaines de mise à pied pour les trois premiers écarts de conduite. Toutefois, la pénalité pourrait être plus sévère si la faute est jugée plus grave. Trois semaines de suspension après trois fautes et après les six premières, le fautif sera aussi sanctionné d’une amende.
Alain Noël a tenu à remercier les propriétaires qui ont beaucoup investi dans les nouvelles unités et pour les récompenser quelque part, le stakesmoney a été majoré de 12%. Toutefois, cette augmentation ne concernera que les « petites » courses. Le championnat des 3-ans sera aussi réintroduit. Le président Noël s’est une nouvelle fois prononcé en faveur du debit betting au niveau du bookmaking, et ce, pour réduite les paris illégaux. Il demande en outre aux parieurs et entraîneurs d’être plus responsables.
L’item de retransmission des courses a aussi été abordé. Comme on l’a déjà souligné, c’est My.T qui a été choisi, alors que la MBC aura doit à dix minutes d’antenne pour chaque course. Le projet d’un nouvel hippodrome se fait pressant, a également déclaré Alain Noël, car le Champ de Mars n’est plus apte à accueillir 10 à 11 chevaux. Un protocole d’accord a été signé avec Terra Mauricia Ltd, mais cela est toujours au stade d’étude.
Enter Quantum Insurance
Quantum Insurance s’est associée au Mauritius Turf Club pour la saison. Cette compagnie d’assurance, qui a vu le jour en novembre dernier, contrairement aux autres qui se sont installées dans le même domaine, travaille online et par téléphone. De fait, elle traite directement avec les clients. Marc Lagesse, le Chairman, s’est dit ravi que sa compagnie se soit associé à un sport aussi noble et qui a tendance à rassembler tout le monde autour du cheval. Le sponsorship de Quantum concerne les traditionnelles compétitions de jockey, entraîneur et cheval de l’année. Quantum a voulu récompenser les jockeys et apprentis mauriciens qui se donnent corps et âme durant la trêve et à l’entraînement. Une compétition s’échelonnant sur 14 à 15 courses aura lieu cette saison.