L’état de la petite piste ce matin après les récentes fortes averses sur la capitale

Comme chaque année depuis un bout de temps maintenant, le Mauritius Turf Club doit composer avec les caprices du temps à mesure qu’approche l’échéance du coup d’envoi d’une nouvelle saison au Champ de Mars. Aussi, les premiers barrier trials de ce matin auxquels étaient concernés les partants probables à la Duchesse 2019 ont été renvoyés à la semaine prochaine.

Cinq essais aux stalles étaient prévus vendredi matin dès 6h, où les regards devaient surtout être braqués, entre autres, sur White River et Nebula (entraînement Rameshwar Gujadhur), Black Cat Back (Ramapatee Gujadhur) et Woljayrine (Jean-Michel Henry), quatre des cinq animateurs de la première classique de la saison, qui désignera le successeur de Baritone (Jean-Michel Henry), brillant lauréat 2018. Cette première série de tests est finalement programmée pour vendredi prochain, la piste d’entraînement du Champ de Mars étant fermée à partir de demain jusqu’au mercredi 13 mars, les célébrations de la fête nationale obligent.

En ce qui concerne la Duchesse 2019, le MTC, sous la conduite son nouveau CEO, le Sud-Africain Mike Rishworth, apporte quelques changements majeurs aux conditions de cette épreuve classique dans le but d’attirer un maximum de partants. Ainsi, il a été décidé qu’aucune pénalité au niveau des points alloués « if the highest rated horse in the field wins », deux points de pénalité seulement seront accordés « if any other horse in the field wins », aucune pénalité ne sera accordée « for any horse that runs a place. »

Douze mois de disqualification pour Palveer Mogun
L’apprenti jockey mauricien Palveer Mogun, qui exerce au Selangor Turf Club en Malaisie, a été frappé d’une disqualification de 12 mois, à la conclusion d’une enquête menée par les Racing Stewards de ce club dimanche dernier. La sanction est appliquée avec effet immédiat. Mogun a été trouvé coupable d’avoir placé, le 13 janvier dernier, un pari dans l’Ordinary Members Box du Perak Turf Club, sur un cheval qui courrait ce jour-là. Un betting effectué en présence de son Master Trainer S. Cook et punissable pour un Visiting Apprentice Jockey, selon les MRA Rules 47 (1) et 47 (2) et 152 (3 (a), car portant gravement atteinte à la réputation des courses en Malaisie. Ainsi, Mogun est mis sur la touche jusqu’au 3 mars 2020 et a droit de faire appel de cette sanction.