Le ministre Mentor sir Anerood Jugnauth est appelé à faire la lumière sur la vente des actions de l’ex-BAI à la compagnie kényane d’assurances Britam Kenya cet après-midi. Cette séance de la Commission d’enquête, qui devait avoir lieu depuis janvier, a été repoussée à une date ultérieure.

Cette convocation de l’ancien Premier ministre et ministre des Finances, de l’après Vishnu Lutchmeenaraidoo, n’a pas été ébruitée avec seulement le président de la Commission d’enquête, l’ex-juge Bushan Domah et ses deux assesseurs, Sattar Hajee Abdoula et Imrith Ramtohul, ainsi que le secrétariat étant au courant jusqu’en début de semaine. Les attributions de la Commission consistent à tirer au clair les conditions ayant mené à la vente de 23 % d’actions de l’ex-BAI à la compagnie d’assurances kényane.

La convocation du ministre Mentor comme témoin dans cette affaire découle du fait que celui-ci occupait les fonctions de Premier ministre et ministre des Finances lorsque la transaction a eu lieu. SAJ devrait apporter un éclairage au sujet de cette vente à la Commission. Il est attendu qu’il fournisse des détails sur la chronologie de cette transaction portée à sa connaissance comme ministre responsable. Dans l’entourage de SAJ, on laisse entendre que les négociations avaient déjà été menées au moment où ce dernier avait pris le relais à Vishnu Lutchmeenaraidoo aux Finances et qu’il ne faisait que suivre ce dossier précis qu’à travers son préféré de l’époque, l’ancien ministre des Services fi nanciers et de la Bonne gouvernance, Roshi Bhadain.

Par ailleurs, il reste au moins quatre auditions, après celle de SAJ aujourd’hui, à l’agenda de la Commission d’enquête. Parmi, on retrouverait deux fonctionnaires liés à ce dossier et une ultime convocation du Special Administrator de la BAI, Yacoob Ramtoola et sa fi rme BDO.