Salim Rajah, 46 ans, a un talent pour le moins particulier. Chanteur dans l’âme, il possède le don de pouvoir imiter à s’y méprendre les voix de chanteuses bollywoodiennes. C’est ainsi que chaque week-end ou presque, il est sollicité pour animer des fêtes où sa polyvalence vocale impressionne toujours.
“C’est un don venu du ciel”, nous confie Salim Rajah. Accro aux chansons bollywoodiennes, cet habitant de Vallée Pitot a la faculté de chanter à la fois les couplets masculins et féminins des morceaux de duos. “C’est quelque chose d’inné. Cela me vient naturellement. Je n’ai pas besoin de forcer pour prendre cette voix féminine.” Ceux qui l’ont vu sur scène sont unanimes à le reconnaître : lorsqu’il prend cette voix de femme, on n’a qu’à fermer les yeux et s’imaginer sans peine que c’est celle d’une chanteuse bollywoodienne.