SANTÉ : Améliorer les capacités de notre cerveau

Pour être en bonne santé, il est recommandé de pratiquer au moins une activité physique quotidiennement. Cependant, il n’y a pas que nos muscles qui ont besoin d’exercice, notre cerveau en a autant besoin que notre corps. Le cerveau est en effet doté de capacités inimaginables, mais on est très loin de les exploiter à 100%. Or, booster notre cerveau de la bonne façon nous permet d’être plus concentré et augmente notre capacité de réflexion. Voici donc quelques conseils pratiques pour nous aider à entraîner notre cerveau…
Des graines germées
Consommer des graines germées, véritables mines de vitamines, minéraux et oligo-éléments aide à améliorer notre intelligence. L’intérêt de ces graines, très nourrissantes pour le cerveau car on y trouve tous les acides aminés, est que en les mangeant en phase de germination puisqu’elles n’ont pas encore de racines, elles gardent toutes leurs propriétés bénéfiques. Alors, faites preuve d’imagination : parsemez ces graines sur les crudités, ajoutez-les à des purées, des gratins, des soupes, des gâteaux ou des sandwichs…
Respirez à fond
Avec la nourriture, l’oxygène est l’un des deux carburants de notre cerveau. D’où l’importance d’une bonne respiration pour optimiser son fonctionnement. Certes, respirer est une évidence, un réflexe évident. Cependant, certaines situations au quotidien comme le stress, l’angoisse ou la colère peuvent perturber notre respiration et diminuer la concentration d’oxygène dans notre organisme. C’est pourquoi il faut penser souvent à respirer à fond. Pour se faire, évitez la pollution et, le plus souvent possible, faites une petite ballade en forêt. Cela fera le plus grand bien à votre cerveau. Cela aide à nous mettre dans de meilleures conditions pour avoir l’esprit clair et un jugement cohérent.
Sept heures de sommeil
Il est connu que le sommeil, essentiel à l’organisme, régénère le cerveau. Bien dormir améliore la concentration, l’écoute (première phase d’assimilation d’une information), et aide à avoir une meilleure mémoire. C’est pourquoi il ne faut pas négliger cette phase cruciale qu’est le sommeil. Si le cycle de sommeil nécessaire au cerveau est différent pour chaque individu, de manière générale, il est essentiel de garder un rythme de sommeil régulier et de ne surtout jamais descendre en dessous de sept heures par nuit.
Ne vous privez pas de sucre
Le cerveau utilisant 60 % du glucose présent dans notre organisme, le sucre est considéré comme un carburant vital dont l’être humain ne peut s’en passer. Selon les glucides ingérés, on élève plus ou moins le taux de glycémie dans le sang (c’est ce qu’on appelle l’index glycémique). En privilégiant des aliments à index glycémique trop élevé (pommes de terres frites, miel, sucre blanc raffiné), on favorise une élévation constante de la glycémie. Ce qui peut être dommageable pour le cerveau et le système cardio-vasculaire. Pour protéger notre cerveau, il est conseillé d’opter pour des aliments à index glycémique bas. Par exemple, mangez des fruits crus tous les jours, buvez des jus de pommes, de poires ou encore utilisez le sirop d’érable.
Ecoutez la musique
La musique peut booster notre puissance cérébrale en permettant aux auditeurs de se sentir plus détendus, tout en stimulant leur esprit. Selon les recherches, elle stimule nos émotions, notre raisonnement. En apportant de bonnes vibrations à notre cerveau, cela permet de susciter et d’éveiller notre esprit. Il est ainsi recommandé de se mettre en mode musique aussi souvent que possible. Mais pas n’importe laquelle. Si tout ce qui peut vous faire vibrer est bon pour votre cerveau, il semblerait que la musique de Mozart rendrait ceux qui l’écoute plus intelligent.
Les activités similaires, telles qu’écouter une histoire, peuvent procurer les mêmes effets. Apprendre à jouer de la musique est également un moyen privilégié de garder l’esprit actif, quel que soient notre âge ou notre expérience.
Ne vous laissez pas aller à la routine
L’oisiveté cérébrale est nocive pour notre cerveau. Qu’on soit jeunes ou vieux, il est important de réfléchir à notre vie et avoir des projets. Projetez des voyages, mettez-vous au sport (randonnée, piscine), prenez des cours de musique, continuez de travailler ou même reprenez vos études, bref, trouvez toujours quelque chose pour vous occuper l’esprit. A noter qu’il n’a jamais été prouvé scientifiquement que des exercices mentaux quotidiens tels que les sudokus et les mots croisés empêchaient nos capacités cérébrales de régresser. Au contraire.
Consommez les bonnes graisses
La moitié de notre cerveau est composée de graisses. Pour un cerveau performant, il faut en consommer suffisamment. Et surtout savoir faire le tri entre les bonnes graisses (omega 3, omega 6) et des mauvaises (graisses saturées, trans). En pratique, réduisez les aliments riches en graisses saturées et riches en gras trans, tels les pâtisseries, le beurre, le fromage, la viande, les produits laitiers, la charcuterie, l’agneau, les biscuits industriels et les produits frits. Ces acides gras détruisent la mémoire et endommagent les cellules cérébrales. Privilégiez les aliments riches en graisses insaturées comme le maquereau, le saumon, le hareng, le thon, les graines, l’huile de noix, de colza. 
Souriez
Le rire a de véritables vertus pour la santé, notamment sur le cerveau. Des chercheurs américains ont découvert que lorsqu’une personne rit, cela active certaines zones du cerveau qui libèrent de la dopamine, l’agent chimique du plaisir. Si vous ne trouvez pas de raison de sourire de la journée, chaque matin, devant votre miroir, faites vous un devoir de vous sourire à vous-même et dites-vous que c’est bon pour le cerveau.
Désoxydez-vous
Stress, pollution de l’air, cigarette… Notre mode de vie actuel est remplit de radicaux libres qui oxydent le cerveau et favorisent son vieillissement prématuré. Pour se protéger, il faut consommer des aliments aux propriétés désoxydantes. Ils offriront au cerveau les armes nécessaires pour limiter l’effet négatif des radicaux libres. Où en trouver? Dans les vitamines qui sont les remèdes les plus efficaces. A noter que la vitamine C – associée à la vitamine E nourrit la myéline (membrane qui enveloppe les neurones) – est aussi un excellent anti-oxydant. On la trouve dans les fruits que l’on devrait consommer tous les jours.
Moins de télévision et plus de bons livres
De nombreuses études à travers le monde, ont démontré que regarder la télévision ne permet pas de recharger notre cerveau correctement. Après de nombreuses heures de visionnage, nous nous sentons ramollis et vidés. Une bonne alternative est d’écouter de la bonne musique. Vous pouvez aussi lire des livres ou magazines plutôt que de regarder la télévision. Lire régulièrement est excellent pour l’intelligence, parce que plus on lit, plus on stimule nos neurones, et plus on crée de nouvelles connexions neuronales. Pour améliorer notre capacité de réflexion, c’est mieux de lire de bons classiques qui permettent d’être plus concentré. Qui plus est, cela permet également d’enrichir notre vocabulaire.
Faites du sport
L’exercice booste nos capacités physiques. Cela peut éclaircir notre tête et crée une vague d’énergie positive. Après un bon effort, nous nous sentons plus énergique et nous pouvons nous concentrer plus clairement.
Papotez
Le temps passé avec des amis (c’est ce que l’on appelle des interactions sociales) aide à entretenir notre cerveau, surtout en prenant de l’âge. C’est particulièrement bon à savoir lorsque l’on vieillit et que l’on se retrouve plus souvent seul. Prendre un café avec un proche ou un ami ou se joindre à un club ou une association peut aider à vous rendre la vie plus légère, et même plus longue.
Restez curieux
Être curieux est l’un des moteurs de l’intelligence. C’est en observant, en lisant, en posant des questions que nous stimulons le cerveau pour développer notre capacité à résoudre les problèmes, à élaborer des stratégies, à trouver des solutions et à les confronter avec d’autres. S’intéresser et avoir un esprit ouvert stimule beaucoup plus les facultés intellectuelles que chercher à être performant dans un domaine unique en apprenant tout par cœur.
Accorder des pauses à votre cerveau
Pour améliorer ses facultés intellectuelles, mieux vaut ne pas encombrer inutilement son cerveau. En clair, il est important de repérer les moments de surcharge mentale pour faire un peu de ménage. Notre cerveau a besoin de pauses, de quelques minutes de repos où il pourra se ressourcer et remettre ses idées en place, réfléchir librement, vagabonder. Faites donc le vide de temps à autre. Une marche de 20 minutes en se concentrant sur sa respiration, ralentir ses gestes à l’extrême et se concentrer sur sa posture et ses mouvements, écrire sans réfléchir tout ce qui nous passe par la tête ou encore... méditer pourra vous y aider.